Toutes les actualités
Publié le 05/11/2019

Industrie du futur : les Hauts-de-France dans le haut du classement national

Avec dix sites labellisés à ce jour "Vitrines Industrie du Futur" la Région accélère la mue de son industrie au service de la création d'emplois.

Avec pas moins de dix usines labellisées " Vitrines Industrie du Futur ", les Hauts-de-France s’installent dans le peloton de tête des Régions à la pointe de l’innovation industrielle. Ce label national d’excellence récompense les entreprises les plus performantes et exemplaires pour la transformation de leurs méthodes de production et de management vers l’ère de l’industrie 4.0

Mêlant robotisation, digitalisation des process, intelligence artificielle, réalité augmentée ou big data, cette nouvelle révolution industrielle change la donne et construit un nouvel avenir pour l’industrie de notre région. Elle métamorphose aussi en profondeur l’image du travail à l’usine, au moment où les entreprises recommencent à recruter et manquent de candidats.

Digitalisation et intelligence artificielle

Créées en 1543,  les Fonderies de Sougland, implantées à St-Michel, dans l'Aisne, sont l'une des plus anciennes entreprises industrielles en Europe. Grâce à son passage à la digitalisation, allié à son savoir-faire, cette société est labellisée "Vitrine industrie du futur"  alors qu'elle fête ses 476 ans. Et surtout, sa mutation lui a permis de gagner des marchés, en adaptant son offre aux besoins individualisés de ses clients dans le ferroviaire, la construction navale ou la sidérurgie.

" Faire évoluer une très ancienne entreprise industrielle vers l’usine du futur est la preuve qu’avec un projet volontariste mené de façon intégrée et dans un système adaptatif, toute entreprise industrielle peut se transformer et pleinement incorporer les nouvelles technologies du XXIe siècle ", explique Yves Noirot, directeur général de l'entreprise.

Une nouvelle culture industrielle

Toute autre histoire, mais même culture de l'innovation chez Dagoma, implantée à Roubaix. Cette start-up spécialisée dans la construction d'imprimantes 3D a obtenu sa labellisation en proposant une démarche "open data" révolutionnaire, permettant  de rendre ses imprimantes elles-mêmes "auto-imprimables".  L'enjeu de la labellisation est ici de renforcer le partage de la culture et des valeurs de l'entreprise entre ses salariés.

"Au sein de l’entreprise, les valeurs partagées sont très fortes : créativité, audace, partage, passion, respect. Chacun est encouragé à entreprendre, à apprendre, à prendre des décisions et à tester toute idée qui va dans le sens et la vision de Dagoma", explique Xavier Falaise, Project Manager de l'entreprise.

Les Hauts-de-France sur le podium national

En se plaçant au 3e rang des Régions françaises pour le nombre de site labellisés, ex-aequo avec l’Ile-de-France, la Région Hauts-de-France accélère ainsi la mue de son tissu industriel au service de la création d’emplois.

Les 10 sites labellisés à ce jour en Hauts-de-France sont :

Dans l’Aisne

Dans le Nord

Dans l’Oise

Dans le Pas-de-Calais

À lire aussi

Industrie du futur : la Région passe à l’action

Avec le soutien à l'industrie du futur, la Région souhaite favoriser l...


Partager

Send this to a friend