Toutes les actualités
Publié le 17/02/2020
© Michaël Lachant

Coup de jeune sur le restaurant scolaire des lycées de Chantilly !

Le vendredi 14 février 2020, le restaurant scolaire rénové des lycées Jean Rostand et de La Forêt de Chantilly (60) a été inauguré. Parce que le bien être des lycéens est au cœur de ses priorités, la Région a financé les travaux à hauteur de 2,7 millions €.

Installées dans un vaste espace lumineux aux couleurs gaies et vitaminées, plateaux repas devant elles, Tess, 17 ans, et Marianne, 18 ans, toutes deux en terminale générale au lycée Jean Rostand de Chantilly, ne cachent pas leur soulagement : "Nous sommes heureuses que le restaurant scolaire ait enfin rouvert ! C’est devenu un endroit bien plus agréable maintenant, après cette longue période de travaux." Aujourd’hui, l’ancienne "cantine" est devenue un lieu convivial qui procure un véritable moment de détente aux lycéens.

Une rénovation qui répondait à un réel besoin

"1 000 repas environ sont servis par jour, explique Matthieu Candelier, responsable de la restauration à la Cité scolaire de Chantilly. Les bâtiments avaient vraiment besoin d’être refaits, ils étaient vétustes, les derniers travaux dataient de 1997 ! L’isolation thermique et phonique a été revue à neuf, l’éclairage aussi et les poteaux, ainsi que les peintures et le mobilier : c’est un grand plus pour le confort et la sécurité des lycéens !". Et depuis que la nouvelle salle de restauration a ouvert, en janvier 2020, les résultats sont là : le nombre de lycéens demi-pensionnaires a sensiblement augmenté. "Au-delà des travaux, des changements ont aussi été apportés du point de vue du débarrassage, il se fait aujourd’hui plus rapidement et les lycéens procèdent dorénavant au tri sélectif. Nous veillons aussi à privilégier les circuits courts et à essayer de faire une place de plus en plus grande au bio!", poursuit-il.

Pas une cantine mais un véritable "restaurant" scolaire

"Cette rénovation est le résultat de notre volonté d’être en phase avec le monde d’aujourd’hui", souligne Thierry Dinard, proviseur des lycées Jean Rostand et de La Forêt de Chantilly, qui accueillent plus de 1 700 élèves. "Nous souhaitons nous ouvrir à une autre forme de restauration pour les lycéens. C’est un bâtiment qui possède une forte dimension historique mais qui est aussi résolument tourné vers l’avenir : ne dites plus "cantine", mais "restaurant" scolaire !".

Une politique volontariste pour améliorer les lieux de vie et de travail des lycéens

450 établissements dans toute la région accueillent près de 270 000 élèves. "Notre objectif est de mettre tout en œuvre pour favoriser le bien-être des élèves et de leur permettre d’apprendre dans les meilleures conditions", explique Manoëlle Martin, Vice-Présidente de la Région, en charge des lycées. La Région a ainsi décidé d’investir 845 millions € pour les lycées jusqu’en 2021. Rénovation et mise en conformité des bâtiments, renouvellement des équipements pédagogiques, construction d’équipements sportifs, adaptation des formations au monde du travail, développement des repas bio et des circuits courts dans les restaurants scolaires… La Région ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin et continuera de mener une politique volontariste, pour les lycéens : parce que ce sont les jeunes qui feront le monde de demain.

 

À lire aussi

83 millions d’euros pour les lycées des Hauts-de-France

L’une des principales compétences régionales est la prise en charg...


Au restaurant scolaire, c’est bon et local !

Du 100% local dans les assiettes


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. Meurisse -

    J’apprécie ces initiatives et la mise en valeur de la qualité du service et du repas L’institution des hauts de France a toujours respecté ces engagements du bien manger et du bien être pour le lycéen, il vous faut néanmoins être plus attentif aux dépenses irresponsables causées par les administrations des Lycées pour défaut d’entretien ou de contrat , il reste de nombreuses pistes à exploiter pour ne pas contrarier votre bonne volonté .

Partager

Send this to a friend