Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 05/08/2022
Mis à jour le 05/08/2022

À lire aussi

Fermer

Animaux de compagnie : stop à l’abandon !

Se séparer de son animal de compagnie est souvent un déchirement pour les propriétaires. Mais parfois, les aléas de la vie nous poussent à prendre des décisions drastiques. Pour éviter d'en arriver là et garder son compagnon, des solutions existent ! On fait le point.

Que vous le viviez ou non, l'abandon est une réalité qui perdure chaque année. En France, c'est jusqu'à 100 000 animaux de compagnie qui sont abandonnés, notamment durant l'été. Le plus souvent dû à un départ en vacances, une perte d'emploi, la naissance d'un enfant ou à des difficultés financières, abandonner son animal de compagnie reste un délit, puni par la loi. En effet, en abandonnant votre animal, sans passer par un refuge, vous encourrez jusqu'à 3 ans de prison et 45 000 € d'amende

Pour éviter d'en arriver là, nous vous proposons quelques conseils qui vous permettront de garder votre compagnon dans les meilleures conditions !

Départs en vacances, comment garder son compagnon ?

Les départs en vacances représentent souvent un casse-tête pour les propriétaires. En effet, selon sa destination, il est rare de trouver un hébergement acceptant les animaux. Si les chenils et les pensions existent et vous permettent de laisser votre animal entre de bonnes mains durant votre voyage, ces derniers peuvent avoir un coût lourd à supporter.

Deux solutions, moins onéreuses, peuvent s'avérer utiles lors de ces situations :

Le pet-sitting 

Vous connaissiez le baby-sitting ? Désormais, une variante pour vos compagnons existe et vous permets de faire garder votre animal de compagnie aisément lorsque vous vous absentez de votre domicile !

Visites quotidiennes, garde à domicile, familles d'accueil... Vous pouvez compter sur d'autres amoureux des animaux pour prendre soin de votre compagnon durant votre absence !

Le prix du pet-sitting est variable mais relativement abordable. Il se base sur vos demandes, sa durée, la formule que vous choisissez etc. De nombreuses plateformes de pet-sitting sont accessibles en ligne, n'hésitez-pas à les consulter pour trouver l'offre et le prix le plus avantageux selon vos besoins et votre budget !

Faire appel à ses proches, sa famille ou à ses voisins

Vous n'avez pas le budget suffisant ou vous ne faites pas confiance à un étranger pour s'occuper de votre compagnon ? Faites appel à vos proches ou vos voisins !

N'ayez pas peur de demander ce service à vos proches, que cela soit votre famille ou vos amis. S'ils vivent à proximité de votre domicile, ils pourront passer chez vous quotidiennement pour s'assurer que votre compagnon se porte bien, le nourrir, l'hydrater, le divertir, le sortir etc. Ils pourraient également accepter de garder votre ami à leur domicile, ou s'installer chez vous pendant votre absence !

Pensez également à vos voisins ! Ces derniers, vivant à côté de chez vous, peuvent aisément consacrer un peu de temps à votre animal en votre absence, s'ils l'acceptent.

Vie quotidienne, comment s'occuper de son compagnon à bas prix ?

Avoir un animal de compagnie représente un certain budget pour tout foyer. On estime à 1 225 € le coût moyen d'un animal de compagnie sur une année complète.

Car en effet, élever un animal requière du temps et de l'investissement : besoins alimentaires, hygiéniques, sanitaires et affectifs, divertissement etc. Rien n'est trop beau pour son cher compagnon, les dépenses peuvent alors rapidement s'accumuler jusqu'à vous submerger.

Pour minimiser ces dépenses en cas de difficultés financières ou lorsque l'on dispose d'un faible budget, plusieurs solutions existent :

Nourrir son compagnon

  • Acheter votre nourriture en grande quantité : les sachets XXL coûtent 10 à 20 % moins cher que les quantités standard.
  • Rendez-vous chez votre vétérinaire, ou en ligne dans des boutiques spécialisées : les prix peuvent parfois s'avérer moins chers !
  • Animal carnivore ? Pensez à la boucherie ! Vous pourrez potentiellement récupérer gratuitement les os et déchets de viandes dont votre boucher doit se débarrasser.
  • Consulter votre vétérinaire : il pourra vous conseiller afin d'adopter un régime sain et économique adapté à votre compagnon.

Les soins vétérinaires

Prendre soin de la santé de son compagnon peut aussi avoir des coûts conséquents. Pour parer ce problème financier tout en assurant des soins de qualité à votre animal de compagnie, adressez-vous à des associations et cliniques solidaires :

  • La Société Protectrice des Animaux (SPA) :
    • Au travers de ses dispensaires, la SPA permet de faire soigner, vacciner, stériliser et identifier les animaux de compagnies des personnes ou foyers à faibles ressources (justificatifs requis).
    • Ces derniers sont au nombre de 12 sur le sol français, dont deux en Hauts-de-France : Poulainville (80) et Liévin (62).
    • Le + : les soins sont accordés sans conditions de payement. Vous pouvez déposer la somme que vous souhaitez/pouvez, selon vos moyens, pour faire soigner votre animal.

Pour aller plus loin


Infos pratiques

Vous trouverez plus d’informations et de conseils sur le site internet de la SPA.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Crédits et mentions légales