Toutes les actualités
Publié le 12/07/2018
© FFF

Varane et Pavard, champions du monde !

Historique ! La France a gagné la Coupe du monde en battant la Croatie 4 à 2 dimanche 15 juillet 2018. Raphaël Varane et Benjamin Pavard, les deux enfants des Hauts-de-France, ont très largement contribué à la victoire des Bleus. Portrait croisé de nos deux pépites régionales.

 

Raphaël Varane
25 ans
Né à Lille
Poste : Défenseur central
Numéro de maillot chez les Bleus : 4

 

Benjamin Pavard
22 ans
Né à Maubeuge
Poste : Défenseur latéral droit
Numéro de maillot chez les Bleus : 2

L'enfance

Né à Lille en 1993, Raphaël Varane s'essaye au rugby avant de débuter le football dans le club de l'ASH (association sportive d'Hellemmes) à sept ans. Très attaché à sa ville d'origine (Hellemmes), où une partie de sa famille vit encore, il revient souvent discrètement dans la région. La ville a d'ailleurs inauguré en avril dernier un terrain synthétique baptisé Raphaël Varane.

Benjamin Pavard est né à Maubeuge en 1996. Comme Jean-Pierre Papin, il grandit à Jeumont, dans la périphérie de Maubeuge et y joue au football sous les ordres de son père, ancien défenseur en troisième division. Depuis le début de la Coupe du monde, il est devenu à Jeumont un héros local. À l’entrée de la ville et dans les rues, le portrait du défenseur, et désormais buteur, des Bleus est omniprésent.

La formation

Repéré à l'âge de neuf ans par le Racing Club de Lens, Raphaël Varane rejoint le centre de formation en 2002. D'année en année, il monte de catégorie. À seize ans, en 2009, alors qu'il vient d'être sacré vice-champion de France des moins de 17 ans, il est propulsé chez les moins de 19 ans et gagne sa place au fil des matchs.

À neuf ans, Benjamin Pavard réalise des tests de détection avec le Losc et le RC Lens et opte pour les Dogues de Lille. Il bénéficie du soutien indéfectible de sa famille ! Quatre fois par semaine, ses parents font les 100 kilomètres qui séparent leur domicile (Jeumont) pour accompagner leur fils unique à Lille.

La carrière professionnelle

Conscients de son potentiel, les dirigeants lensois proposent à Raphaël Varane un contrat professionnel de trois ans en 2010. Il dispute alors ses premières rencontres sous le maillot tricolore des moins de dix-huit ans, et marque même un but pour ses débuts contre le Danemark.
Révélation lensoise de la saison 2010-2011, Raphaël Varane est convoité sérieusement par trois grandes équipes : le Paris Saint-Germain, Manchester United et le Real Madrid. En pleine période de baccalauréat, il visite les installations du club madrilène et décide de rejoindre le Real sur les conseils notamment de Zinédine Zidane. Parce que c'était une priorité pour lui, malgré l'engouement médiatique autour de son nouveau statut, il obtient son baccalauréat économique et social le 5 juillet 2011 au lycée Henri Darras à Liévin.
Année après année, match après match, Raphaël Varane s'impose comme un titulaire indiscutable dans le meilleur club du monde, où la concurrence est féroce, et en équipe de France, où le sélectionneur Didier Deschamps lui donne régulièrement le brassard de capitaine. Son palmarès s'étoffe également. En 2018, il remporte sa quatrième Ligue des Champions, un record absolu pour un joueur français.

Benjamin Pavard débute comme professionnel au Losc le 31 janvier 2015 contre le FC Nantes en tant que titulaire. Le 30 août 2016, il signe un contrat de quatre ans avec Stuttgart et devient rapidement un pilier du club allemand.
Il débute la saison 2017-2018 en tant que titulaire où il dispute l'intégralité des matchs. Le 2 novembre 2017, il est appelé en équipe de France A pour la première fois par Didier Deschamps. En mars 2018, après 22 matchs, toutes sélections nationales confondues (4 en U19, 15 en espoirs, 3 en A), Benjamin Pavard ne connaît pas la défaite. Le 17 mai 2018, il est sélectionné pour jouer la Coupe du monde 2018. Lors de cette même compétition, il inscrit, en huitièmes de finale face à l'Argentine, son premier but. Une demi-volée de l'extérieur du pied droit digne du film hong-kongais "Shaolin soccer", et permet à son équipe d'égaliser à 2-2 (victoire 4-3).

Coupe du monde 2018

Indispensable ! Le vice-capitaine des Bleus a joué tous les matchs sans manquer la moindre minute. Son match en demi-finale face aux Belges a fait l'unanimité. Raphaël Varane est un leader.

Depuis son fabuleux but contre l’Argentine, le 30 juin, le Jeumontois est partout sur la Toile qui ne tarit pas d’éloges sur son talent. Mieux, c’est désormais une chanson dédiée au numéro 2 des Bleus qui fait le buzz.

Mais aussi Kanté, Sidibé, Rami et Nzonzi

D'autres membres de cette équipe de France championne du monde ont joué ou ont été formés dans les Hauts-de-France.  On pense à N'Ggolo Kanté passé par le club de Boulogne-sur-Mer entre 2010 et 2012, Adil Rami et Djibril Sidibé qui ont tous les deux joué au Losc (respectivement de 2006 à 2011 et de 2012 à 2016) et Steven Nzonzi, passé par l'AS Beauvais Oise (2004-2005) en junior avant d'intégrer l'Amiens SC et de faire ses débuts professionnels (de 2005 à 2009).

À lire aussi

France-Belgique : la fête des voisins !

En plus des frites et de la bière, les Hauts-de-France et la Belgique p...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

4 commentaires sur “Varane et Pavard, champions du monde !”

  1. Omnes -

    Parfois Varane me décevait. Pourtant à bien l’observer, notamment lors de dernier match contre l’Uruguay, il m’a complètement impressionné. Quelle classe, pour moi il a été le plus grand. Comment fait il, incroyable joueur.

  2. IVANEC -

    Actuellement dans le Sud, le drapeau Français flotte sur ma terrasse depuis les 8e de finale avec à ses côtés le fanion de la Région Nord-Pas de Calais !
    (je ne possède pas celui-ci des Hauts de France) Ce pavoisement étonne beaucoup de locaux !!!
    Derrière l’équipe de France et surtout nos deux Ch’tis.
    De tout cœur avec eux pour une deuxième étoile.
    Sportivement
    Jean-Marie IVANEC

  3. BASTIEN Michel -

    Un grand bravo à nos régionaux , à toute l’équipe de France ainsi qu’à l’encadrement de celle ci . Vivement une prochaine étoile ou médaille !!!

Partager

Send this to a friend