Toutes les actualités
Publié le 10/02/2017

72 millions pour l’étoile ferroviaire de Saint-Pol-sur-Ternoise

La Région Hauts-de-France s’engage dans des travaux de modernisation de trois lignes de train au départ de Saint-Pol-sur-Ternoise (62).

Gérald Darmanin, vice-président de la Région en charge des Transports, s’est rendu le 8 février à Saint-Pol-sur-Ternoise pour réaffirmer l’engagement de la Région pour l’étoile ferroviaire de Saint-Pol.  Il a annoncé des travaux à hauteur de 72 millions d’euros pour sauver trois lignes : Saint-Pol-sur-Ternoise - Etaples, Saint-Pol-sur-Ternoise - Béthune et Saint-Pol-sur-Ternoise – Arras.
En lien avec SNCF Réseau, la Région entretient et rénove les voies et les infrastructures des lignes TER des Hauts-de-France pour assurer un service de qualité aux voyageurs. À Saint-Pol-sur-Ternoise, ces trois lignes nécessitent d’importants travaux de modernisation qui vont entraîner une interruption du trafic.
Ces travaux se traduisent par :

  •  le renouvellement des voies
  • la suppression de trois passages à niveau et la modernisation des autres passages à niveau
  • la modernisation des quais
  • le renouvellement des voies pour les deux branches : Saint-Pol sur Ternoise - Béthune et Saint-Pol sur Ternoise - Arras.

Remise à neuf des rails à l’horizon 2020-2022

Ces travaux conséquents nécessitent la fermeture successive de plusieurs tronçons. La voie Saint-Pol - Etaples devrait être fermée à la circulation dès septembre 2017. Cette fermeture répond à des impératifs de sécurité. À l’issue des études en cours, SNCF Réseau pourra engager, en septembre 2018, les procédures d’attribution des marchés de travaux. 12 mois supplémentaires seront nécessaires avant le démarrage des travaux sur l’axe le plus critique, à savoir l’axe Saint-Pol-sur-Ternoise - Etaples puis sur Saint-Pol - Béthune et enfin sur Saint-Pol - Arras.
Ainsi, les réouvertures des lignes sont prévues :

  • fin 2020 pour Saint-Pol – Etaples après environ 1 an de travaux,
  • à l’été 2021 pour Saint-Pol – Béthune après environ 6 mois de travaux,
  • début 2022 pour Saint-Pol – Arras après environ 8 mois de travaux.

Des cars en substitution

Afin de garantir le confort nécessaire aux usagers pendant cette phase de travaux, la Région Hauts-de-France propose la mise en place de cars.  "Il s’agira de cars disposant de tablettes, de toilettes ainsi que de prises électriques, pour se rapprocher au maximum des conditions de transport du train", a précisé Gérald Darmanin. Ces cars desserviront les gares principales (Montreuil, Beaurainville, Hesdin et Saint-Pol) et proposeront une tarification adaptée.
En s’appuyant sur le réseau interurbain Oscar ou en proposant des dessertes à la demande, la Région souhaite également continuer à desservir des points d’arrêts qui ne le seraient plus directement.

Rendez-vous fin mars

À terme, ces travaux de modernisation permettront de proposer une offre ferroviaire plus performante et d’améliorer l’intermodalité. L’objectif est de faciliter le passage d’un mode de transport à un autre, et de simplifier les déplacements des usagers au quotidien.
D’ici à fin mars, la Région va étudier les modalités de dédommagement des usagers de ces trois lignes ferroviaires, et la mise en service précise de modes de transport de remplacement. Rendez-vous fin mars pour un CORETER qui permettra aux usagers de faire remonter leurs difficultés. Gérald Darmanin a promis d’être au rendez-vous, avec deux propositions : sur les dédommagements et sur les transports alternatifs.

Partager

Send this to a friend