Toutes les actualités
Publié le 05/06/2019

Éolien : venez débattre avec vos élus

C’est dans notre région, en Hauts-de-France, qu’il y a le plus d’éoliennes en France. Venez débattre du sujet avec vos élus lors d'une réunion publique organisée par la Région, le 12 juin 2019 à Marcoing.

Vous vous préoccupez de votre territoire ? Vous souhaitez vous exprimer sur les projets d’éoliennes ? Venez débattre avec vos conseillers régionaux ! La Région organise une réunion publique sur le sujet. Ces temps d'échanges seront aussi l'occasion de présenter l'observatoire des éoliennes en Hauts-de-France, sous forme de cartographie.

Réunion publique  "Présentation de l’Observatoire des éoliennes en Hauts-de-France"

Mercredi 12 juin 2019
À partir de 18h30
Salle des Fêtes - Rue Thiers, 59159 Marcoing

En présence de  :

  • Adrien di Pardo, conseiller régional
  • Isabelle Piérard, conseillère régionale
  • Anne-Sophie Boisseaux, conseillère régionale
  • Serge Siméon, conseiller régional
  • Nathalie Drobinoha, conseillère régionale
  • Michel Liénard, Vice-président de la Communauté d’Agglomération de Cambrai
  • Les associations et collectifs du Cambrésis contre les installations d’éoliennes
  • Christophe Grisard, cultivateur dans la Somme
  • Philippe Gorczynski, contre l’implantation d’éoliennes sur les champs de bataille de la Première Guerre Mondiale dans le Cambrésis

À lire aussi

La Région Hauts-de-France lance son observatoire de l’éolien

Conformément aux engagements pris par la majorité régionale, Xavier...


Observatoire de l’éolien en Hauts-de-France

Consultez , réagissez, contribuez : l'observatoire de l'éolien en Haut...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

9 commentaires sur “Éolien : venez débattre avec vos élus”

  1. Janssen -

    Bonjour,
    Nous avons pris connaissance d’un projet près de chez nous (Frettecuisse/Aumâtre) : « Les blancs monts » où pour de nombreuses ‘contraintes’ les 6 éoliennes sont placées d’une manière totalement anarchique et de ce fait cause un vrai dégât paysager. Ce projet (j’ignore dans quelle phase il se trouve par rapport à vos critères sur votre carte) n’est pas représenté sur votre carte. Je peux vous envoyer les données si vous le souhaitez.

    A quand une réunion de l’autre coté de la somme ? Les réunions proposées sont trop éloignées pour nous.
    Un grand merci par avance pour votre réponse,
    Meilleures salutations,
    Paul Janssen

    • Henri des Hauts-de-France -

      Bonjour,

      merci de l’alerte. Sur la page de l’observatoire, vous avez un formulaire pour proposer les données => http://www.hautsdefrance.fr/eolien/
      Nous vous donnerons les dates des prochaines réunions dans la Somme dès qu’elles seront programmées.
      Merci de votre contribution.
      Cordialement.

    • Lainé -

      Les Français sont infernaux, pas de centrale atomique, pas d’aéroport près de chez soi, pas d’éoliennes pas de ! ! ! Enfin rien proche de….allez vive dans l’Amazonie et vous aurez encore du pas de…

  2. Wibart -

    Non l’éolien ne tue pas les poissons, ni les oiseaux, non il n’est pas dangereux, n’électrocute personne, n’envoie aucun champ électromagnétique et , associé au photovoltaïque nous permet de faire des économies d’énergie.

  3. Naninette -

    Bonjour,

    La carte interactive laisse à penser qu’il y a des centaines d’éoliennes, au vu du nombre de points noirs. Quand on regarde de plus prêts, on se rend contre qu’il y a des projets abandonnés, refusés, en instruction et en service.
    La situation n’est pas si « noire » que le laisse penser la carte. D’autre part, il manque le parc d’éoliennes marines (Dunkerque – 70 km²) projet en cours d’instruction.

    Avant de stopper les projets d’éoliennes, nos élu-e-s devraient proposer d’autres solutions concrètes :

    • hydroliennes marines ou fluviales
    • panneaux photovoltaïques (sur tous les bâtiments dont la région, les conseils départementaux, et communaux sont propriétaires)
    • l’énergie osmotique
    • biogaz
    • biométhane
    • hydrogène renouvelable
    • solaire thermique
    • etc.

    C’est un choix politique : indépendance ou dépendance en énergie

    On doit être une région innovante qui opte pour plusieurs modes d’énergie afin de trouver la plus rentable en respectant l’écologie.

    Cordialement

  4. Mme FROIDEVAL -

    Messieurs les Elus des Hauts-de-France,

    Tout d’abord, merci de votre soutien dans cette lutte où l’on se sent parfois bien seuls.

    Après les terres agricoles, les promoteurs s’attaquent aux bois!

    Une 1ère dans les HAUTS-DE-FRANCE, l’installation d’aérogénérateurs dans un bois : Projet pilote dans le bois de BOUILLANCOURT à BOUILLANCOURT-LA-BATAILLE, au sud-est de la SOMME.

    Nous sommes à une centaine d’éoliennes construites, en construction et en projet autour de ce bois. Pourquoi laisse-t-on les promoteurs s’attaquer à ce réservoir de biodiversité qu’il nous reste?!
    Ne les laissons pas faire n’importe quoi. Il existe des recommandations claires. Elles doivent être suivies (200 m des bois minimum…) pour cette survie de la faune et de la flore.
    Leur ambition est très certainement plus économique qu’écologique!

    Association « Vents libres de notre village ».

  5. Carpentier Marie -

    Bonjour,
    Pourquoi ne pas faire une réunion de ce type dans la région du Santerre ou ces éoliennes pullulent comme un essaim de punaises ??…
    Oui, là aussi cette pollution visuelle sur-existe ! Le Santerre mériterait d’être connu par autre chose que ces immenses éoliennes qui défigurent horriblement notre belle région. Assez c’est assez !!…

  6. DAMAY -

    Messieurs les Elus des Hauts-de-France,
    Tout d’abord, merci de votre soutien dans cette lutte où l’on se sent parfois bien seuls.
    Après les terres agricoles, les promoteurs s’attaquent aux bois!
    Une 1ère dans les HAUTS-DE-FRANCE, l’installation d’aérogénérateurs dans un bois : Projet pilote dans le bois de BOUILLANCOURT à BOUILLANCOURT-LA-BATAILLE, au sud-est de la SOMME.
    Nous sommes à une centaine d’éoliennes construites, en construction et en projet dans un rayon de 10 kms autour de ce bois. Pourquoi laisse-t-on les promoteurs s’attaquer à ce réservoir de biodiversité qu’il nous reste?!
    Ne les laissons pas faire n’importe quoi. Il existe des recommandations claires. Elles doivent être suivies (200 m des bois minimum…) pour cette survie de la faune et de la flore.
    Leur ambition est très certainement plus économique qu’écologique!
    Association « Vents libres de notre village ».

Partager

Send this to a friend