Toutes les actualités
Publié le 05/09/2016

Solenn Thieurmel : « Être au pic de ma forme le jour J »

La jeune joueuse de Berck a de l'ambition et sait tout le travail que le haut niveau exige. Pour ses premiers Jeux paralympiques, elle vise une place dans le top 10 mondial.


Solenn ThieurmelSolenn Thieurmel9576 copy

  • Basket fauteuil
  • Née le 15 juin 1991, à Quimper
  • Club : Avenir Basket Berck Rang-du-Fliers
  • A débuté la compétition en septembre 2013 et suivi son premier stage en équipe de France en novembre 2013

Mon meilleur souvenir de sportive

Ma toute première participation à un stage de l’équipe de France, en 2013. Je suis intégrée à un groupe de 16 joueuses, les meilleures de l’Hexagone. Je ne les ai plus quittées.

Mon ambition pour Rio

Une place dans le Top 10 mondial. Les meilleures équipes internationales sont inaccessibles : les joueuses au-dessus sont toutes professionnelles.

Ma préparation

À l’entrainement, je parfais mon geste, ballon à la main. Je pratique aussi la natation et fais des séances intensives de gainage. Le but : être au pic de ma forme le jour J. Le Basket fauteuil est un sport très exigent, qui demande beaucoup d’endurance.

Mes modèles

Hubert Henno et Olivier Kieffer, deux anciens volleyeurs de l’équipe de France. Avant mes problèmes de rotule, je pratiquais le volley. Ce sont eux qui m’ont donné la force de continuer le sport de haut niveau.

Mon “déclic”

Le coup de fil de la manager de l’équipe de France de basket, qui me propose de rejoindre l’effectif national. Il a été un élément déclencheur, dans mon corps comme dans ma tête : j’ai compris que je pouvais vraiment pratiquer le Basket fauteuil en compétition.

Mon objet fétiche

S’il fallait en choisir un, je dirais mon iPod. J’écoute une playlist qui évolue selon mes humeurs, mes entraînements, mes passe-temps.

Mon lieu de prédilection

Le port de Douarnenez, dans le Finistère, en Bretagne. C’est chez moi, là où je me sens bien, tout près des miens.

 

Envoyer à un ami