Toutes les actualités
Publié le 25/11/2016
les usagers du train

Moderniser, anticiper, optimiser… des mesures pour les usagers du train

La Région vient de voter une série de mesures pour les usagers du train. Objectif : répondre à l’augmentation du nombre de passagers et améliorer leur confort, tout en maîtrisant les coûts pour la collectivité.

Une deuxième phase de travaux en gare de Creil

Les élus ont décidé de participer à hauteur de 720 000 euros au financement des études de la deuxième phase de modernisation de l’important nœud ferroviaire de Creil, appelé à se développer dans la perspective de la future liaison avec Roissy.

Alors qu’une première étape de travaux en cours de réalisation doit s’achever fin 2019, cette deuxième phase permettra de renforcer la capacité du trafic à Creil, avec notamment la possibilité d’accueillir en même temps des trains en provenance d’Amiens et de Compiègne, ce qui est impossible aujourd’hui. Les quais seront par ailleurs élargis pour améliorer le flux des voyageurs et les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Des quais plus accessibles à Béthune

Financée à hauteur de 50 000  euros par la Région, une étude est lancée pour réaliser en gare de Béthune une desserte plus rapide entre les quais et la nouvelle passerelle enjambant les voies. Cet aménagement mettra fin, pour les passagers venant du sud, à l’important détour qu’ils sont aujourd’hui contraints d’effectuer pour emprunter le souterrain d’accès aux quais. Ces travaux permettront par ailleurs de rendre la gare plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

Modernisation et électrification du centre de maintenance TER de Calais

Jusqu’ici spécialisé dans la maintenance des trains diesel, le technicentre de Calais doit pouvoir faire face à l’arrivée de rames électriques (les TER Re gio 2N et Régiolis) au moment où plusieurs lignes comme Boulogne-Rang-du-Fliers et  Calais-Dunkerque viennent de passer à l’électrification. La Région a donc décidé de prendre en charge la totalité des travaux qui permettront à Calais de travailler sur ces nouveaux matériels, actuellement pris en charge par le technicentre de Lille au bord de la saturation.  Une enveloppe de 5 167 000 euros a été votée pour une mise en service à l’automne 2019.

À lire aussi

La Région améliore le service TER en gare et dans les trains

Avec 1230 services TER mis en œuvre quotidiennement et desservant 363 g...


Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*