Toutes les actualités
Publié le 04/04/2019

Investissements étrangers : un record pour l’emploi dans les Hauts-de-France

2e région française la plus attractive pour les investisseurs étrangers, 1ère région française pour les investissements industriels… Les Hauts-de-France occupent cette année toutes les marches du podium dressé par le bilan 2018 des investissements directs étrangers, publié par Business France.

2e région de France la plus attractive (juste derrière l'Île-de-France), 1ère région française pour les investissements industriels, 3e place pour la création de projets (+18,5%)... La région Hauts-de-France bat tous les records en nombre d’emplois créés ou maintenus par des entreprises à capitaux étrangers (selon le bilan 2018 des Investissements Directs Étrangers publié par Business France). Au total, 5 266 emplois - dont 92% de créations de postes - ont été créés ou sauvegardés 2018. 1 emploi industriel sur 6 créés ou maintenus par des investisseurs étrangers l'a été en Hauts-de-France.

"C’est un record pour l’emploi dans notre région ! Elle a des atouts : son positionnement stratégique, sa disponibilité foncière, son écosystème pro-business, avance Xavier Bertrand. Avec les collectivités locales, les services de l’État, l’ensemble des acteurs concernés, nous travaillons main dans la main avec une seule obsession : développer notre région pour créer de l’emploi !"

Encore plus de créations et d’extensions de sites

L'étude révèle un attachement des entreprises au dynamisme économique Hauts-de-France : en témoigne la forte augmentation des extensions (+29%) et des créations de sites (+24%). Les usines Toyota, Bombardier, Arcelor Mittal, Procter et Gamble ou Refresco en sont l’illustration. Ces investissements marquent aussi la fidélité aux Hauts-de-France des groupes historiquement implantés dans la région.

Des investissements fortement créateurs d'emplois

Le groupe Coca Cola par exemple, présent depuis 30 ans en région Hauts-de-France, vient d’investir 19 millions d’euros sur  son site Socx (59) pour ouvrir une nouvelle ligne de production ultra-moderne de bouteilles. 23 emplois supplémentaires, en CDI, seront créés.

Même démarche pour Refresco, dont l’usine de production et d’embouteillage de jus de fruits est basée au Quesnoy. L'entreprise continue son développement, avec un investissement de 97 millions d’euros pour la construction d’une nouvelle ligne de production et de logistique. 50 nouveaux salariés, en CDI, devraient être embauchés.

Dans le secteur alimentaire, le groupe japonais Takara Foods a choisi les Hauts-de-France pour effectuer son premier investissement en Europe. Une usine de fabrication de "ramen" va ainsi s’implanter dans l’Oise, à Amblainville, avec la création de 30  emplois en CDI.

Partager

Send this to a friend