Publié le 24/11/2015

Chaleur et bonne humeur dans les Hauts-de-France

La région Hauts-de-France est réputée pour sa convivialité et la chaleur humaine de ses habitants. Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête et se retrouver : carnavals, fanfares, défilés des géants, jeux...

Les carnavals

Dans la région Hauts-de-France, le carnaval est bien plus qu'une tradition. La bonne humeur est dans l'ADN des habitants des Hauts-de-France : aux beaux jours, les conventions et les règles sociales sont modifiées, bousculées, oubliées pour faire la fête !

Historiquement, le carnaval est une période de divertissement pendant laquelle l'ordre établi est bouleversé. Les petits deviennent grands, les hommes deviennent femmes… Chacun se promène grimé ou masqué, déguisé, pour oser s'amuser sans complexes.

L'origine du plus connu de tous, le fameux carnaval de Dunkerque, remonte au XVIIe siècle. À l’époque, les marins-pêcheurs partaient 6 mois en mer et revenaient après un travail de longue haleine aux abords de l'Islande. Pour leur retour à Dunkerque, les armateurs offraient quelques jours de "foye", une fête pour les pêcheurs. Le carnaval était né.

Participer au carnaval c'est une fierté pour les Dunkerquois et leurs amis. Des dizaines de milliers de personnes assistent aux carnavals, en février et en mars, aux alentours du mardi gras. Les cortèges de carnavaleux déguisés et munis de parapluies défilent au son des tambours, des cuivres et des chants traditionnels, sur la côte et jusque dans les Flandres !

Les fanfares

Les plus anciennes furent créées à l'époque de l'industrialisation. Elles ont accompagné les cérémonies, manifestations officielles et fêtes en tout genre. Aujourd'hui encore, des milliers de musiciens amateurs se rencontrent régulièrement, pour s'entraîner bien sûr, pour se confronter aussi et surtout pour le bonheur des habitants !

Les fanfares, batteries-fanfares et harmonies continuent d'accompagner cérémonies, remises de décorations, fêtes, carnavals et sorties de géants.

Les géants

Ils s’appellent Batisse et Zabelle à Boulogne-sur-Mer, Lyderic ou Phinaert à Lille, Éléonore et Herbert à St Quentin, Reuze Papa et Reuze Mama à Cassel, ou encore Amandine et Dudule à Ham. Ce sont les fondateurs, les protecteurs ou les symboles de leur ville.

Les géants sont un héritage de rites du Moyen-âge : comme les êtres humains, ils naissent, sont baptisés, se marient et ont des enfants, comme Monsieur et Madame Gayant et leurs trois enfants : Jacquot, Fillon et Binbin ! En fonction de leur taille, ils sont portés par une ou plusieurs personnes et sont de sortie lors du carnaval ou des fêtes traditionnelles.

Les jeux et sports de balle picards

Longue paume, balle au tamis, ballon au poing et balle à la main appartiennent à la famille des jeux de paume qui consistent à envoyer la balle le plus loin possible dans le camp de l’adversaire.

  • la longue paume, le sport traditionnel de balle le plus pratiqué dans le Santerre (80). Près de 300 compétitions ont lieu de la mi-avril à septembre, sous l’autorité de la Fédération Française de Longue Paume créée en 1821
  • le ballon au poing, codifié sous Louis XIV. Le championnat de France a lieu au parc de la Hotoie à Amiens, le 15 août, après 4 mois de rencontres.
  • la choule, le plus ancien des jeux picards collectifs et ancêtre du football et du rugby
  • le Javelot tir sur cible
  • ...

 

 

Envoyer à un ami