Toutes les actualités
Publié le 04/07/2016
spel-787x524

La bataille pour l’emploi dans tous les territoires régionaux

Le 1er juillet 2016, Xavier Bertrand, président du Conseil régional et Michel Lalande, préfet de Région ont présenté la nouvelle organisation et les nouvelles missions du service public de l’emploi local (SPEL).

C’est l’une des conséquences de la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) : la Région est devenue un acteur majeur dans le domaine du développement économique et de l’emploi. "Les SPEL existent depuis longtemps, mais il était important que la Région y prenne sa place pour y intégrer la dimension essentielle de la formation" explique le préfet de Région, Michel Lalande.

Composé de l’ensemble des acteurs locaux de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles du territoire, le service public de l’emploi local (SPEL) a pour mission de "détecter les signaux forts, tels que les opportunités économiques : canal Seine-Nord, construction d’un établissement scolaire, programme de rénovation, etc. mais aussi les signaux faibles, comme une entreprise ou une branche professionnelle en difficulté", ajoute Michel Lalande.

"Il s’agit d’être pragmatique, précise Xavier Bertrand. Il y a un SPEL par arrondissement (soit 26 dans la région), ce qui permet de faire du sur-mesure : quels sont les besoins en main d’œuvre dans tel bassin d’emplois, quelles formations correspondent, faut-il en créer ? Plus une région est grande, plus il faut de la proximité si on veut être efficace."

Un copilotage État – Région

Chaque SPEL est piloté par le sous-préfet de l’arrondissement et par un conseiller régional. Outre l’État et la Région, seront associés Pôle Emploi, les missions locales, les maisons de l’emploi, Cap emploi, les partenaires sociaux, les Centres de formation d’apprentis, etc. Ce format permettra une vraie complémentarité et des délais réduits en cas de besoins d’arbitrages. Il se réunira une fois par mois. "Nous sommes dans une dynamique collective de proximité", se réjouit Karine Charbonnier, vice-présidente du Conseil régional déléguée à la formation et aux relations avec les entreprises.

Les SPEL sont donc un outil important de pilotage des politiques de l’emploi partenarial : "nous comptons sur tous les SPEL pour faire remonter les besoins particuliers de chaque territoire d’ici décembre, quand nous définirons une nouvelle politique de l’emploi" a insisté le président de Région, Xavier Bertrand.

 

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*