Toutes les actualités
Publié le 05/10/2016
DSC03322

Avec la Région, 40 emplois sauvegardés chez Callewaert

Maintenir l'emploi dans tous les territoires

Le 3 octobre, le président de Région Xavier Bertrand s’est rendu dans l’entreprise Callewaert à Neuville-en-Ferrain, dans le Nord, pour signer une avance remboursable de 150 000 euros.

Spécialisée dans le décolletage et l’usinage, Callewaert conçoit, réalise et assemble des pièces mécaniques pour le ferroviaire, l’aéronautique, la sidérurgie ou encore l’automobile. Créé en 1919, cette entreprise basée à Neuville-en-Ferrain connaît des difficultés depuis déjà deux ans.

L’entreprise, dont le chiffre d’affaires annuel s’élève à 3 millions d’euros, fait l’objet d’un redressement judiciaire en 2014. L’année suivante, elle perd un gros client canadien. "C’est une rentrée d’argent de 60 000 euros par mois qui nous fait défaut", explique son PDG Jean-Yves Lorthioir.

Un prêt de 150 000 euros

L’entreprise, presque centenaire, se tourne alors vers la Région. Le Conseil régional décide de lui apporter son aide via une avance remboursable de 150 000 euros, couplée à celle de la Métropole européenne de Lille (Mel) de 100 000 euros. "Grâce à cette aide, l’entreprise se porte beaucoup mieux, concède le PDG. Nous cherchons d’ailleurs cinq ou six personnes qualifiées dans le tournage."

L’entreprise de 40 salariés n’est pas encore tirée d’affaire. "Dans deux ans, nous aurons fini de rembourser les prêts. Nous aurons 250 000 euros en moins à sortir tous les mois. On sera sortis de tout ça". Pour l’instant, Callewaert va consolider son activité et pouvoir se tourner vers l’aéronautique.

55 000 emplois sauvegardés depuis janvier

"La Région donne cette avance pour sauvegarder vos 40 emplois, a déclaré Xavier Bertrand, président du Conseil régional lors de sa visite dans l’entreprise. Maintenant, la question c’est comment on peut vous aider à trouver les 5 ou 6 profils que vous recherchez."

Le président a notamment évoqué le dispositif Proch’Emploi ou la voie de l’apprentissage. "Depuis janvier, 55 000 emplois ont été sauvés et protégés grâce à l’action de la Région mais le compte n’y est pas encore", a conclu le Président toujours très engagé sur la thématique de l'emploi.

 

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*