Toutes les actualités
Publié le 09/10/2019
© Région HdF

Véhicule électrique : bientôt un super chargeur en Hauts-de-France

La Région accompagne l'entreprise DBT et l'école des Arts et Métiers de Lille pour mettre au point un chargeur ultra-rapide de véhicule électrique au service des constructeurs automobiles.

Les Hauts-de-France pourraient bien, prochainement, être en pointe dans leur relation avec les constructeurs automobiles sur le développement du véhicule électrique.

Aider l'innovation des entreprises

La société DBT, basée à Brebières (62) et le laboratoire L2EP du campus Arts et Métiers de Lille viennent en effet de se lancer dans un projet innovant baptisé B2RI (Borne de recharge rapide intelligente). Objectif d'ici deux ans : mettre un chargeur ultra-rapide à disposition des constructeurs automobiles.
Celui-ci serait installé sur une plateforme à Lille. Une sorte de démonstrateur qui serait utilisé par les constructeurs pour tester, analyser des modèles de véhicules électriques, quel que soit le mode de charge retenu (CCS ou CHAdeMO) par ces mêmes constructeurs. Ce chargeur doit permettre une charge plus rapide (20 à 30 minutes) grâce à sa puissance de 150 kW, puissance qui représente trois fois celle de la première génération de chargeurs DBT déjà installés dans 37 pays d’Europe depuis quatre ans.

Vers une navette autonome

Pour Hervé Borgoltz, Président-directeur général du groupe DBT, c'est "la reconnaissance de notre savoir-faire technique. Cela va permettre un énorme bon en avant dans notre offre de chargeurs rapides et ultra-rapides. Nous sommes fiers d’être la première société française à proposer une plateforme multistandard avec cette puissance". Cet outil répondra donc, à terme, à de réelles attentes en faveur du véhicule électrique, dont le développement repose sur une accélération du temps de charge et une augmentation de la durée d'autonomie.
La plateforme de charge pourrait aussi être utilisée dans le cadre du projet de navette autonome, inscrit dans le cadre du projet SoMel Soconnected lancé par la Métropole Européenne de Lille (MEL). Un des tout premiers en France. De quoi entretenir la dynamique des Hauts-de-France en matière de transports innovants et d'électromobilité.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Partager

Send this to a friend