Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 09/03/2021
Mis à jour le 09/03/2021

À lire aussi

Fermer

Thécinia a développé son site de e-commerce grâce à l’aide de la Région

Lucie Rubens, à la tête de Thécinia, boutique de thés et de cafés bio à Clermont (60), a créé son site de e-commerce lors du 1er confinement. Elle a pu bénéficier de l’aide individuelle directe au développement du commerce en ligne, d’un montant de 500 euros, pour le développer.

Des thés et des cafés bio qui viennent du bout du monde, du Japon, de Colombie, du Pérou ou de la Chine… Dans la boutique de Lucie Rubens, Thécinia, située à Clermont dans l’Oise, on trouve plus de 100 variétés de thé et une vingtaine de variétés de café en vrac. Mais aussi de nombreuses autres gourmandises locales comme des pâtes à tartiner et des confitures, ou encore des accessoires. Cette boutique créée en 2016, a lancé, lors du premier confinement une boutique en ligne financée avec l’aide de la Région.

Une large gamme de cafés, de thés bio et de gourmandises locales

Thés verts, thés noirs ou blancs, cafés du Pérou, du Mexique ou de Colombie… Lucie Rubens a fait le pari du bio : "On trouve souvent des substances improbables dans le thé, il est important de faire attention à ce que l’on boit. C’est pour cela que j’ai misé sur le bio. Nos cafés, thés et tisanes sont labellisés Écocert, ce qui en garantit la traçabilité." Si vous cherchez une boisson réconfortante, Lucie vous conseille, pour vous protéger des maux de l’hiver, une tisane vitaminée, composée de thym et riche en vitamine C. Ou à l’approche des beaux jours, le thé vert Margaux, une composition inédite de fraise, litchi et jasmin.

Un site de e-commerce développé grâce à l’aide de la Région

Lucie a lancé son site de e-commerce lors du premier confinement, une étape incontournable selon elle si elle voulait que son commerce survive. "C’était inévitable, explique-t-elle. Il était très important pour nous de maintenir un contact avec le client et cela nous a permis de garder la tête hors de l’eau." Les clients ont ainsi pu commander sur Internet et se faisaient livrer ou passaient récupérer leur commande à la boutique sur rendez-vous. C’est par l’intermédiaire d’un audit avec la Chambre de Commerce de Compiègne (60) que Lucie a découvert l'aide CELE, dont elle a bénéficié en janvier dernier : "Cela a été un gros coup de pouce, cela a couvert les  frais pour développer mon site de commerce en ligne. J’ai pu alors investir cette somme dans l’achat d’une caisse numérique qui m’aide à gérer les stocks," souligne la jeune femme. Aujourd’hui, chaque jour, deux commandes environ se font en ligne sur son site.

Vous êtes une petite entreprise et souhaitez créer ou développer votre site de commerce en ligne ? Faites votre demande !

L’aide individuelle directe au développement du commerce en ligne concerne les entreprises de moins de 20 salariés. Cette subvention d’un montant maximal de 500 euros  vous permettra de vous équiper d’un site web ou de faire évoluer votre site existant. Pour en faire la demande, rien de plus simple : il vous suffit d’aller sur le site Plan de soutien à l'économie régionale Aide exceptionnelle pour le développement du commerce en ligne par les entreprises de proximité (CELE) - Guide des aides - Région Hauts-de-France

 

Crédits et mentions légales