Toutes les actualités
Publié le 31/01/2020

TER : 3 lots de lignes seront ouverts à la concurrence

En marge de la séance plénière du 30 janvier 2020, la Région a annoncé, lors une conférence de presse et par la voix de son vice-président en charge des transports, Franck Dhersin, les trois lots de lignes TER qui seront prochainement ouverts à la concurrence.

Après neuf mois de réflexion, la Région a sélectionné les trois lots de lignes TER qui seront ouverts à la concurrence. "Nous avions présélectionné 10 lots au mois d’avril dernier, a rappelé Franck Dhersin, le vice-président de la Région en charge des transports. Ces trois lots vont nous permettre de construire le cahier des charges auquel pourront répondre des opérateurs publics comme la SNCF ou privés."

Nouveaux trains prévus fin 2023

La procédure est longue. Pour rappel, l’appel d’offres européen sera lancé en juillet 2020. Les opérateurs auront 18 mois pour y répondre et l’attribution des marchés est prévue pour la fin de l’année 2021-début 2022. À partir de là, débutera la phase éventuelle de transfert de personnel de la SNCF vers les nouveaux opérateurs. La mise en œuvre opérationnelle est prévue pour la fin de l’année 2023.

Étoile de St-Pol, Étoile d’Amiens et Beauvais-Paris

Ces trois lots cumulent 5 millions de trains-kilomètre par an sur les 22 millions de trains-kilomètre que compte le réseau. 346 millions de voyageurs sont donc concernés. "Nous ouvrons ainsi à la concurrence environ 20 % du réseau TER régional", a détaillé Franck Dhersin
Le choix s’est porté sur trois lots aux profils très différents.

  • L’étoile de Saint-Pol : ce lot concerne les lignes entre Saint-Pol-sur-Ternoise et Arras, Béthune et Étaples. Ce lot aura une infrastructure remise à neuf d’ici 2023.
  • L’étoile d’Amiens : un réseau diversifié vers Abbeville, Laon, Creil, Compiègne, avec des voies neuves, des voies secondaires. Ce lot est représentatif de l’ensemble du réseau.
  • Beauvais-Paris : une seule ligne. Sur ce lot, l’enjeu est l’amélioration de la desserte Sud-Picardie - Gare du Nord

"On ne privatise pas, on ouvre à la concurrence"

"On ne privatise pas, on ouvre à la concurrence, a tenu à rappeler Franck Dhersin. Normalement, la mise en œuvre est prévue pour décembre 2023. Mais pour que nous puissions rédiger le cahier des charges, la SNCF doit nous transmettre des éléments. Pour l’instant, ils ne nous ont rien donné." "C’est la loi. La SNCF doit jouer le jeu", a complété Luc Foutry, conseiller régional et président de la commission transports de la Région. La Région va donc re-saisir l’Arafer pour qu’elle signifie à la SNCF qu’elle doit répondre à la loi. "Notre volonté avec cette ouverture à la concurrence est de challenger la SNCF, a expliqué Franck Dhersin. On verra bien après : peut-être que la SNCF répondra à l’appel d’offres, peut-être qu’on étendra la mise en concurrence à d’autres lignes par la suite."

Prochain rendez-vous en juillet 2020 pour le lancement de l’appel d’offres.

À lire aussi

Des cars de substitution pour la ligne St-Pol-sur-Ternoise – Étaples

Pour permettre aux équipes SNCF de réaliser les travaux nécessaires ...


La Région ouvre certaines lignes TER à la concurrence

Pour offrir un meilleur service aux usagers, la Région a décidé d’o...


Étoile ferroviaire de St-Pol : les travaux de préparation sont lancés

La Région Hauts-de-France engage des travaux de préparation avant le d...


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

5 commentaires sur “TER : 3 lots de lignes seront ouverts à la concurrence”

  1. Ledieu -

    Et quid des lignes qui ne fonctionnent absolument plus depuis les changements d’ horaires de début décembre? Pour rappel 17 trains supprimés pour la gare de Templeuve, des conditions et un temps de trajet hautement dégradés et un abonnement au même tarif. Qu allez vous faire pour nous?

  2. Icagn -

    Bonjour,

    Encore une fois les Picards vont trinquer, clients et cheminots du bassin amiénois. Une telle logique ne fait qu’affaiblir les ressources, les mutualisation possible.
    Sans forcément faire diminuer les coûts, puisque plus de mutualisation. On le voit dans le privé toutes les entreprises cherchent à fusionner pour faire diminuer les charges.
    Vous vous faites l’inverse, en multipliant les structures ferroviaire ! (

  3. philippe dourdon -

    Très bien l’ouverture à la concurrence, car le monopole en place permet aux cheminots des attitudes radicales qui sont néfastes aux « usagers ». La concurrence permettra de considérer enfin les voyageurs comme des clients qui attendent un vrai service.

  4. Chtrach -

    Bonjour,
    Et voilà,les privatisations continues,
    Pour rappel à Edf GDF après leur dépeçage les factures ont augmentées de plus de 50 p cnt avec une détérioration des services devenus payants. Bientôt vous privatiserez
    L air.

  5. Antoine LAMOTTE -

    Sur les 3 lots ouverts à la concurrence, vous avez une catégorie d’usagers à la fois de l’entreprise nationale et des entreprises entrantes qui disposent aujourd’hui de conditions de transport et qui devront les conserver sur les lignes ouvertes ou pas la concurrence en respectant un bon équilibre des deux côtes par rapport à la convention collective de branche ferroviaire qui va faire l’objet d’une décision prise en commun avec les partenaires dans les prochains mois sur ce sujet
    Cette dernière après validation au niveau national, devra s’appliquer dans toutes les régions avec le respect de cette dernière y compris les Hauts de France. Il n’est pas possible aujourd’hui d’exclure du jour au lendemain ces usagers qui ne représentent rien qu’au niveau national environ 280000 usagers et 50000 « estimation » au niveau des nouveaux entrants.
    Pour l’ instant, la région doit penser à tout les utilisateurs des TER sans distinction.
    Nous souhaitions qu’une solution favorable soit trouvée, très important surtout pour les usagers n’ayant que le train pour leurs déplacements de tous ordres !!!
    Bien cordialement

Partager

Send this to a friend