Toutes les actualités
Publié le 03/02/2020

Santé : la Région fixe les grands axes de son action pour 2020-2021

Pour adapter et harmoniser sa politique régionale en matière de santé sur l’ensemble du territoire, la Région Hauts-de-France vient d’adopter un accord-cadre pour 2020-2021. Objectif : définir les modalités de son intervention et déployer son action via une série d’appels à projets.

Avec 6 millions d’habitants, la région Hauts-de-France est l’une des plus jeunes et des plus peuplées de France. Afin de permettre à ses habitants de vivre longtemps et en bonne santé, quel que soit leur territoire, la Région a décidé de voter un accord-cadre qui a pour objectif d’harmoniser ses différents dispositifs en matière de santé. Elle s’apprête par ailleurs à lancer plusieurs appels à projets pour poursuivre son action dans ce domaine. "Bien que la santé ne soit pas une compétence régionale, le président Xavier Bertrand a souhaité insister sur celle-ci et dédier à la santé une politique spécifique", explique Monique Ryo, vice-présidente en charge de la santé.

 La politique santé de la Région comporte plusieurs objectifs :

  •  renforcer l’observation et l’évaluation afin de disposer de données générales et territorialisées,
  • mettre l’accent sur la prévention,
  • réduire les inégalités d’accès à l’offre de soin,
  • accompagner l’innovation et la recherche
  • agir à l’échelle régionale avec un soutien renforcé aux territoires prioritaires.

Harmoniser les dispositifs existants

La Région va s’appuyer sur des dispositifs déjà existants pour mettre sa politique santé en œuvre, tels que son partenariat avec l’Observatoire régional de la Santé et du Social, le soutien aux Espaces Ressources Cancer, l’aide à la démographie médicale et le développement de l’offre de soins dans les territoires prioritaires. Les Hauts-de-France s’engagent par ailleurs afin de devenir "une région sans nouvelle contamination VIH-SIDA".

Poursuivre l’action via des appels à projets

En 2020, la Région lancera un appel à projets ciblé sur la prévention et l’innovation.

Elle poursuivra son appel à projets concernant la recherche clinique en région, afin de renforcer la qualité des projets de recherche, consolider l’attractivité du territoire en matière de démographie médicale et universitaire et  développer la coopération entre médecins et soignants.

Un autre appel à projets pour l’année 2020 visera à soutenir les postes d’assistants à temps partagé.

À lire aussi

À Contoire-Hamel, l’Europe garantit l’accès aux soins pour tous

L'Europe ne se préoccuperait pas de nos campagnes, vraiment ? En réali...


Cancer du poumon : le CHU Lille, pilote face à la récidive

Le CHU Lille va prochainement lancer une expérimentation-pilote de douz...


Alzheimer : la recherche avance en Hauts-de-France

Le laboratoire Alzprotect, basé à Eurasanté (59), entame des essais c...


Partager

Send this to a friend