Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 22/11/2022
Mis à jour le 22/11/2022

À lire aussi

Fermer

Rev 3 : la Région finance 10 nouveaux projets innovants au cœur des territoires

Engagée dans la dynamique Rev3, la Région ne cesse de se transformer pour améliorer les conditions de vie de ses habitants, tout en préservant l’environnement. Elle finance 10 nouveaux projets innovants.

Au titre du Fonds Fratri (Fonds régional d’amplification de la Troisième Révolution industrielle), la Région Hauts-de-France accompagne, dans les territoires, les projets qui permettent la transition énergétique, et ont recours aux énergies renouvelables. Ainsi, elle a voté le financement de trois nouveaux projets. En voici quelques exemples :

Le Germoir : un tiers-lieu nourricier en milieu rural

Ce tiers-lieu, située à Ambricourt (62), a pour vocation d'accompagner la création d'activités en œuvrant dans le cadre de l'économie sociale et solidaire et du développement durable. Depuis 2019, le Germoir est également un espace test agricole qui vise à intensifier son travail sur la thématique de l'alimentation durable, via plusieurs actions :

  • Création d'un réseau d'acteurs locaux "la Marmeet",
  • Temps de co-construction avec les habitants,
  • Accompagnement des Projets Alimentaires Territoriaux Locaux,
  • Participation aux programmes alimentaires nationaux et régionaux.

L’association a pour projet la création d’un foodlab solidaire. Qui se matérialise par une unité de transformation de fruits et de légumes pouvant répondre aux différents besoins exprimés par les acteurs du territoire. Il s'inscrit dans une dynamique territoriale qui associe l’ensemble de l’écosystème local : collectivités, associations, monde agricole, monde économique, acteurs de l’ESS, acteurs de l’aide alimentaire, citoyens... En effet, ce projet répond à des enjeux territoriaux de maintien de l’emploi, développement économique local, la relocalisation des achats des structures de restauration, qualité des services à la population…

La commune d’Eperleques produira une énergie autoconsommée

Inspiré du projet SerenyCalas à Cabriès-Calas, la commune d’Eperleques envisage d’investir le foncier municipal et associatif pour produire une énergie qui sera autoconsommée par elle-même, mais aussi consommée par les entreprises, associations et particuliers. Pour que le projet puisse se finaliser, la collectivité, en association avec un collectif de citoyens, doit identifier les centres de production et proposer aux entreprises, associations et particuliers la possibilité de devenir producteurs ou auto-consommateurs individuels. Le collectif citoyen-collectivité a besoin à ce stade d’une assistance pour créer la PMO (Personne Morale Organisatrice), qu'elle recevra de la Région.

Université de Lille : un projet de recyclage et de réemploi des batteries

La Région Hauts-de-France à la pointe du recyclage des batteries, a lancé, en février 2021, l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour le recyclage et le réemploi des batteries. À ce titre, et dans le cadre du Fratri, la Région finance le projet intitulé SOLIDBAT, porté par l’Unité Matériaux et Transformation (UMET) de l’Université de Lille.

Consultez le dossier sur la Vallée des batteries en Hauts-de-France.

 

Crédits et mentions légales