Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 28/08/2020
Mis à jour le 14/09/2020

À lire aussi

Plan de relance : présentation, questions et solutions

Le 28 août 2020, au stade couvert de Liévin (62), devant près d’une centaine d’élus locaux et de chefs d’entreprises, le président de la Région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, est venu expliquer les modalités du plan de relance régional voté fin juin. Ce moment d’échange, qui a été suivi depuis de cinq autres (à Soissons, Calais, Dunkerque, Valenciennes et Beauvais), a été l’occasion de mieux faire connaître les aides et leviers d’action que la Région met à disposition des élus et des entreprises pour favoriser la relance économique sur leur territoire. Mais aussi de faire remonter du terrain les besoins et les bonnes idées.

"Il faut toutes et tous qu’on soit au rendez-vous." C’est par ces mots que le président de la Région Hauts-de-France a ouvert la réunion de présentation du plan de relance régional, devant près d'une centaine de personnes, ce vendredi 28 août à l’Arena Stade Couvert de Liévin. "L’enjeu du plan de relance, c’est qu’on puisse donner du travail. Les collectivités locales ont un rôle à jouer", a poursuivi Xavier Bertrand.
Cette rencontre, à laquelle étaient conviés les élus locaux, les représentants de chambres consulaires et les chefs d’entreprises du secteur, a depuis été suivie de cinq autres à Soissons, Calais, Dunkerque, Valenciennes et Beauvais. L’enjeu est de présenter les modalités pratiques du plan de relance régional, les aides que la Région peut apporter aux collectivités locales, aux entreprises et aux particuliers, mais aussi de faire remonter du terrain les besoins spécifiques et les bonnes idées.

 

Un plan de relance d’1,3 milliard d’euros

Voté fin juin 2020, le plan de relance régional s’élève à 1,3 milliard d’euros. "Il faut s'assurer que cet argent est bien injecté dans l'économie", a expliqué Xavier Bertrand.
L’une des priorités est ainsi de s’appuyer sur les marchés publics pour redonner rapidement du travail aux entreprises locales, dans tous les secteurs. Pour cela la Région ne doit pas agir seule : les autres collectivités - départements, communes ou intercommunalités - ont aussi un important rôle à jouer. Le président de Région a insisté pour que chacun, à son échelle, fasse un effort pour simplifier les procédures et raccourcir les délais de paiement des entreprises. "Nous allons proposer un process pour régler plus vite les entreprises, a souligné Xavier Bertrand. À la Région, nous sommes déjà passés de 40 jours à moins de 20 jours".

Sauvegarder, développer et diversifier

Une quinzaine de dispositifs existent à la Région pour soutenir les entreprises, dont certains adaptés à des situations très spécifiques. À titre d’exemple, plus de 800 prêts ont été accordés depuis le début de la crise sanitaire ; 165 dossiers complexes ont été traités. Mais ces rencontres a également permis d’aborder d’autres thèmes, notamment le sujet crucial des 70 000 à 80 000 jeunes qui vont arriver sur le marché de l’emploi, la complexité des contrats d’apprentissage, la situation spécifique des demandeurs d’emploi de plus de 50 ans, le maintien des commerces de proximité dans les petites communes ou encore le développement de nouveaux marchés, liés notamment à la Troisième révolution industrielle.

Au-delà de la nécessité d’agir vite, le plan de relance doit être l’opportunité de "tout remettre à plat", estime Xavier Bertrand, qui s'efforce de relancer la production industrielle dans les Hauts-de-France. Il milite également pour rassembler tous les interlocuteurs des entreprises derrière un guichet unique, quels que soient leurs difficultés ou leurs projets et garantir la prise compte de toute demande dans un délai de 48 heures.

Un seul numéro : 0800 026 080

Au-delà des aides spécifiques pour les entreprises et les collectivités, il existe également un certain nombre d’aides régionales destinées aux particuliers, dans le but de maintenir leur pouvoir d’achat. C’est le cas par exemple de la gratuité des transports scolaires, mise en place par la Région dès cette rentrée, mais également de l’aide au permis de conduire, l’aide aux transports, l’aide à la garde d’enfants ou encore  l’aide à la conversion au bioéthanol.
Pour toute question, concernant une demande d’aide ou un projet, vous pouvez appeler le numéro vert de la Région, que vous soyez simple particulier, chef d’entreprise, demandeur d’emploi ou élu local : 0800 026 080 ou vous rendre sur le site régional dédié relance.hautsdefrance.fr

 

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. Duvernois -

    ce plan est fait pour une grande réussite de relance économique et de partage de la plus grande richesse, le travail !
    Merci Président