Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 08/01/2020
Mis à jour le 01/10/2020

Patrimoine : les Hauts-de-France lauréats

Deux sites de la région viennent d'être retenus dans le cadre de la mission "Réinventer le patrimoine".

C'est l'heure du renouveau pour le Familistère de Guise (02) et pour la Ferme Nord de Zuydcoote (59) ! Ces deux sites font partie des douze lauréats de l'appel à projets national "Réinventer le patrimoine", pour lequel près de cent dossiers avaient été déposés.

Une année pour soigner le nouveau projet

La démarche, engagée à l'automne dernier, vise à mettre en valeur le patrimoine touristique français. Concrètement, l'opération consiste à accompagner la réhabilitation et la transformation des sites à valeur patrimoniale ou architecturale en projets hôteliers, culturels, évènementiels ou tiers-lieux.
L'année 2020 servira d’expérimentation pour accompagner les porteurs dans les procédures préalables : faisabilité technique, programmation des animations et services, consolidation du modèle juridique et financier, gouvernance et pilotage ou encore mise en relation avec des partenaires privés.

Deux sites sur douze lauréats

La Région Hauts-de-France se réjouit de l'intérêt porté sur ces deux équipements et la perspective de pouvoir impulser une nouvelle dynamique touristique et économique dans leurs territoires respectifs.

  • Le Familistère de Guise
    Aujourd'hui classé monument historique, le « Familistère » est le nom donné par Jean-Baptiste André Godin (célèbre industriel dans le domaine de la fonte) aux bâtiments d'habitation qu'il fait construire à côté de la fonderie pour ses ouvriers et leurs familles, à partir de 1858 et jusqu'en 1883. Le mode de fonctionnement prôné pour ce familistère était comparable à celui des coopératives ouvrières de production.
  • La Ferme Nord de Zuydcoote
    Cette ferme industrielle, construite en 1910 sous la forme d'un quadrilatère et où logeait le personnel, avait pour vocation de répondre aux besoins alimentaires du sanatorium (devenu depuis hôpital maritime). Sa spécialité était la production d'aliments d'origine animale. Infirmerie principale de la Marine durant les événements de 1940, elle gardera son usage jusqu'en 1971. Pôle d'animation et de loisirs de 1977 à 1985, elle est aujourd'hui désaffectée.

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. Arnaud Leroy -

    Je suis particulièrement sensible à l’intérêt porté au Familistère de Guise dans l’Aisne. Peut-être serait-il intéressant de miser sur la conversation de ce palais social, véritable joyaux patrimonial dont l’histoire devrait nous éclairer… OUF !