Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 11/09/2020
Mis à jour le 11/09/2020

À lire aussi

Ouvrez grand les yeux : le festival photographique des Photaumnales revient

L’édition 2020-2021 des Photaumnales est maintenue en cette période si particulière. Cette 17e édition, qui se tiendra du 19 septembre 2020 au 3 janvier 2021, se veut proche des habitants avec des expositions un peu partout dans la région. Le thème cette année : celui du "flux", qui entre particulièrement en résonance avec l’époque chaotique que nous vivons.

Diaphane, Pôle photographique des Hauts-de-France, organise la 17e édition des Photaumnales, événement culturel majeur qui donne à voir le monde à travers le regard de photographes émergents, de renom, de la région ou d’ailleurs. Le thème du flux, dans tous ses aspects, celui des données, des transports humains ou de marchandises, des communications… qui n’a jamais été autant d’actualité qu’aujourd’hui, dans cette période de pandémie de Covid-19, sera le fil conducteur de cet événement.

"Flux – une société en mouvement" : une exposition phare des Photaumnales 2020

Le projet "Flux-une société en mouvement" a été mené de concert par le CRP, Centre régional de la photographie en Hauts-de-France, et Diaphane, Pôle photographique en Hauts-de-France. Ce programme aborde le monde actuel à travers les multiples mouvements qui le traversent. 15 photographes ont ainsi participé au projet, parmi lesquels de nombreux talents émergents, preuve s’il en faut de la richesse de la production photographique en France. Seront ainsi à découvrir :

  • Ne mourons pas fatigués, de Bruneau Boudjelal ;
  • Les contrebandiers, de Marine Lanier ;
  • La rue de Genève, de Florent Meng, parmi tant d’autres.

Des expositions toujours proches du public

La programmation du festival se déploie sur le sud des Hauts-de-France avec des expositions au Quadrilatère de Beauvais (60), au Mudo-Musée de l’Oise (60), au Musée de la Nacre et de la Tabletterie de Méru (60), où collections des musées se confronteront aux photographies contemporaines. Autres expositions prévues à l’espace Séraphine Louis à Clermont (60), l’espace Matisse à Creil (60), la galerie du Chevalet à Noyon (60), la Maison de la Culture et le Safran à Amiens (80), lieux de mixité culturelle. Parce que l’éducation à l’image est au cœur des priorités de Diaphane, des expositions se tiendront également dans des établissements scolaires de la région.

Différentes façons d’appréhender les photographies

Place à l’originalité avec différentes façons d’appréhender les expositions photographiques : des vernissages bien entendu, mais aussi des expériences sonores, comme celle pour l’exposition "L’autre chemin" proposée par Phonotopie à l’Espace Séraphine Louis de Clermont, un stage de tirage au platine-palladium proposé par Eric Guglielmi au Centre régional de photographie à Douchy-les-Mines (59), une rencontre avec les photographes de la commande photographique "Flux, une société en mouvement" au Quadrilatère de Beauvais (60) ou encore des conférences.