Toutes les actualités
Publié le 26/11/2017
© Necj Volaric

Make a wish* réalise les rêves des enfants malades

Mettre un peu de magie dans le quotidien des enfants malades : c’est la vocation de l'association Make a wish France qui, depuis 2005, réalise les rêves des enfants atteints d’affections graves. Sous l’égide du professeur Alain-Pierre Kahn, président de l’association et ancien chef du service de neurochirurgie pédiatrique du groupe hospitalier Necker-Enfants Malades, Make a wish France ambitionne de se développer davantage en région et de réaliser encore plus de vœux en 2018.

C’est ainsi que tout a commencé. Nous sommes en 1980 à Phoenix, États-Unis. Chris, un petit garçon malade, rêve de devenir policier. Sa maman se démène alors auprès des policiers de la ville pour réaliser son vœu le plus cher. Et ça marche ! Chris reçoit un uniforme, un casque et un insigne, il passe son permis moto sur une petite moto d’enfant et effectue même un vol dans un hélicoptère de police. De fil en aiguille, ses parents créent une association qui réalise les vœux des enfants malades, puis une fondation internationale. Aujourd’hui, l’association Make a wish international est présente dans 52 pays. En France, l'association compte de son côté un siège parisien mais souhaite poursuivre son développement et trouver des partenaires au cœur des territoires avec 7 antennes régionales dont l’une à Lille (59). Elle a besoin pour cela du soutien financier des entreprises et de nombreux bénévoles pour donner vie à ses projets.

Un coup de baguette magique

Je suis encore comblée de joie lorsque je repense à mon vœu”, “Merci d’être là pour aider des enfants comme moi” : les magiciens – 170 bénévoles en 2016 - de Make a wish ont exaucé les vœux de Mathilde et Audran et de bien d’autres encore. Audran, 5 ans, est allé découvrir le monde merveilleux de Disneyland, Mathilde, 11 ans, est partie comme une grande faire du shopping et des photos à Paris, Nicolas, 9 ans, a assisté à un match de son équipe favorite, le FC Barcelone... D'autres enfants ont eu la chance de rencontrer leurs stars préférées : Tony Parker ou encore Nathalie Portman. En 2016, 129 vœux d'enfants malades ont ainsi pu être réalisés par Make a wish France grâce à la générosité des bénévoles, donateurs et mécènes. Des moments inoubliables qui resteront à jamais gravés dans la mémoire des enfants.

Les bienfaits du vœu

Éclats de rire, visages souriants, yeux émerveillés... Make a wish France propose une parenthèse enchantée aux enfants malades de 3 à 17 ans. Quelques jours pour oublier l’hôpital et les soins médicaux, retrouver une vie normale et vivre des moments de bonheur intense en famille. Mais qu’apporte du point de vue médical, la réalisation de son vœu le plus cher à l’enfant ? Selon le professeur Alain-Pierre Kahn, " cela permet à l'enfant de choisir son vœu et ainsi de reprendre sa vie en main. Cela lui montre que l’impossible peut être possible, que la reprise d’une vie normale est possible". Reprendre goût à la vie,  retrouver du courage et de l'espoir, faire un pas de plus vers la guérison..., tels sont les bienfaits du vœu réalisé. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : après la réalisation de leurs vœux, 97% des enfants ressentent une amélioration de leur santé mentale et émotionnelle, 85% des parents remarquent une diminution des peurs et des angoisses de leur enfant.

Objectif 2018 : réaliser encore plus de vœux

Défi pour 2018 : se développer de plus en plus en région, trouver des partenaires, des sponsors - l'association ne reçoit pas de subventions et repose sur la générosité. Et au final réaliser les vœux de plus d’enfants possible.

*Faites un vœu

Vous souhaitez devenir bénévole de Make a wish France ou faire un don à l'association ? Plus d'infos

Partager

Send this to a friend