Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 03/03/2020
Mis à jour le 01/10/2020

Le Musée de Picardie offre un nouveau visage

© Michaël Lachant

Après trois ans de fermeture pour travaux, le Musée de Picardie, 1er musée de France né en 1867, a rouvert ses portes le 1er mars 2020, à Amiens (80). Nouvelles ambitions, décors d’origine dévoilés, espaces modernes créés, œuvres restaurées… Les visiteurs se sont pressés par milliers pour découvrir ce bâtiment classé "monument historique" rénové en profondeur.

"C’est une merveille !" Jean-Pierre, qui est venu ce dimanche après-midi pour la réouverture du Musée de Picardie, ne cache pas son enthousiasme à la sortie de sa visite. "Les décors peints d’origine qui ont été dégagés – notamment bleus et rouges dans les galeries Nord et Sud ou dans le salon Robert de Luzarches – sont splendides, les œuvres restaurées sont magnifiques et tout est plus facile d’accès maintenant : les panneaux explicatifs, notamment, sont aujourd’hui à hauteur d’homme."

Une foule de visiteurs venus découvrir le musée rénové et agrandi

Ils ont été 5 000 ce dimanche 1er mars à arpenter les allées du musée pour découvrir les nouveaux espaces, dont le hall d’accueil, accessible désormais rue Puvis de Chavannes, et l’auditorium qui font de ce musée un bâtiment résolument contemporain en adéquation avec les attentes des visiteurs du XXIe siècle. Certaines œuvres ont par ailleurs été restaurées – dont celle, fameuse et monumentale, des Voix du Tocsin d’Albert Maignan, qui trône de nouveau dans le Grand Salon. Le Salon de l’impératrice Eugénie a également retrouvé son lustre d’antan avec ses médaillons et décors peints d’origine qui ont repris des couleurs, et les espaces extérieurs sont aujourd’hui couverts de plantations. Le public a par ailleurs pu découvrir l’exposition temporaire autour de l’histoire et du chantier du musée, croquée par l’auteur de bande-dessinée Fraco.

Le 1er musée de France

Né en 1867 sous l’impulsion de la Société des Antiquaires de Picardie - qui souhaitait que ses objets d’art et d’archéologie soient exposés et conservés dans un endroit digne de ce nom -, le Musée de Picardie fut le premier de France à avoir cette vocation et, particulièrement innovant, servit de prototype pour d’autres villes. La Société des Antiquaires lança plusieurs loteries, avec l’autorisation de Napoléon III, afin de financer les travaux. Conçu sur le modèle du Louvre et initialement nommé "Musée Napoléon", il fut cédé, en 1869, à la Ville d’Amiens et devint le Musée de Picardie en 1875. Douze années de travaux furent nécessaires pour édifier le bâtiment. Il s’enrichit au fil des années de collections conséquentes, notamment celle du peintre Albert Maignan, ou encore de la donation Lavalard, constituée de quelque 250 tableaux.

Un projet scientifique et culturel fort  

Le Musée de Picardie, qui est appelé à rayonner à l'échelle nationale, c’est :

  • un source de fierté pour les Amiénois et les habitants de la région, et the place to be pour les touristes mus par le désir de comprendre l’histoire de la ville et de l’ex-Picardie. Il rend hommage aux hommes illustres du territoire et dévoile leurs œuvres. L’origine picarde de nombreuses œuvres et objets des collections permanentes est l’un des fils conducteurs du parcours : archéologie régionale, liens des collections médiévales avec la cathédrale, place importante donnée aux artistes locaux du XIXe siècle ;
  • un lieu qui aide à comprendre l’histoire des hommes et du monde avec des collections éclectiques – peintures, sculptures, dessins français et étrangers- qui vont de la période préhistorique jusqu’à nos jours, en passant par les Antiquités grecque, romaine et égyptienne, le Moyen-Age…
  • un lieu qui place l’humain au cœur de son projet : le parcours du visiteur suit le fil conducteur du portrait, au 1er étage notamment, où les personnalités qui ont fait le musée sont à découvrir.

Le Musée de Picardie en chiffres

  • 26 millions d’euros, c’est le coût total des travaux avec une participation financière de la Région à hauteur de 21,8 %
  • 3 000 œuvres ont été remises en place, 100 œuvres autrefois conservées dans les réserves ont été révélées au grand jour
  • Le Musée de Picardie s’étend sur 5 000 m2 et a gagné, avec les travaux, 1 750 m2 de superficie
  • Une équipe de 18 restaurateurs a redonné leur éclat aux œuvres

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin


Infos pratiques

Musée de Picardie

2 rue Puvis de Chavannes

80000 Amiens

Ouvert tous les jours du mardi au vendredi de 9h30 à 18h et les samedis, dimanches et jours fériés de 11h à 19h.

Entrée gratuite le 1er dimanche de chaque mois

Tarifs :

Plein tarif : 7 €

Tarif réduit : 4 €