Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 13/10/2020
Mis à jour le 21/10/2020

De jeunes footballeurs s’initient au cécifoot

© Région Hauts-de-France

Le jeudi 8 octobre dernier, des lycéens de 2nde de la Cité scolaire d’Amiens (80) se sont initiés au cécifoot, sport pratiqué par des joueurs déficients visuels, en compagnie de deux athlètes de la Team Hauts-de-France, Hakim Arezki et Fabrice Morgado. Un après-midi de découverte alliant énergie et émotions propres aux Jeux.

Un ballon que l’on repère aux grelots qu’il contient, des co-équipiers qui se guident par la voix…  Une trentaine de jeunes footballeurs amateurs en classe de seconde à la Cité scolaire d’Amiens (80) a découvert le cécifoot, discipline handisport. Apprendre à se faire des passes, à évoluer sur le terrain en gardant le ballon aux pieds, à marquer un but, tout en ayant les yeux bandés : "Je me posais pas mal de questions au début, je me demandais comment on pouvait jouer au football en ne voyant rien, explique Eliott, 15 ans. Mais au final, j’ai trouvé ça trop bien et on s’en est pas mal sortis. Ce n’est certes pas très évident de garder la balle au pied, mais en étant très concentré on y parvient. Je suis impressionné par les performances de ces athlètes de haut niveau".

Démarche citoyenne et valeurs sportives

Bruno Fagnoni, professeur d’EPS à la Cité scolaire et responsable de la section football, labellisée PEFA, Pôle d’excellence de football amateur - dont fait partie une centaine d’élèves, garçons et filles -, souhaite ouvrir ses jeunes sportifs à d’autres expériences : "Initier nos footballeurs amateurs au handisport s’inscrit complétement dans la démarche citoyenne de notre excellence sportive. Nous souhaitons faire vivre aux élèves des expériences qui déboucheront sur de nouvelles compétences. C’est aussi montrer à ceux qui sont en situation de handicap que les portes du monde du sport ne leur sont pas fermées."

Transmettre aux jeunes

Hakim Arezki pratiquait déjà le football avant de perdre la vue à 18 ans. "J’ai eu une période très compliquée lorsque j’ai perdu la vue à 18 ans, mais je souhaitais continuer à pratiquer une activité sportive. Et j'ai découvert le cécifoot. Je me suis aperçu alors que je prenais autant de plaisir à jouer sur un terrain en étant déficient visuel qu’en étant voyant". Pour Hakim, cette discipline développe de nombreuses aptitudes : "C’est un sport qui rend très autonome, cela développe notre sens de l’orientation, on apprend à se repérer dans l’espace, sur le terrain, tous nos autres sens sont en éveil, cela m’aide beaucoup dans la vie quotidienne". Et Hakim Arezki souhaite faire passer un message aux jeunes qu’il initie au cécifoot : "Oui, on peut pratiquer une activité sportive même en ayant un handicap, c’est un message que je souhaite faire passer. Personne n’est à l’abri de quoi que ce soit, mais il ne faut pas se laisser abattre, il faut garder confiance, et s’entraider."

Deux athlètes de la Team Hauts-de-France aux commandes

17 sportifs de haut niveau, qui participeront aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2021, licenciés dans des clubs des Hauts-de-France, sont accompagnés par la Région dans le cadre de la Team Hauts-de-France. Parmi eux, Hakim Arezki et Fabrice Morgado, qui ont animé les rencontres avec les jeunes ce jeudi 8 octobre, pendant un après-midi. "Faire partie de la Team Hauts-de-France, c’est un gros coup de pouce pour moi, c’est un soutien important pour atteindre un haut niveau de compétition," explique Hakim Arezki, athlète cécifoot, 37 ans, médaillé d’argent aux Jeux paralympiques de Londres 2012. Et de poursuivre : "Je suis très motivé et confiant pour les JO de Tokyo, effectivement cela a été une grosse déception qu’ils soient reportés à l’année prochaine mais je continue à m’entraîner, je ne vais rien lâcher !"

La région, Terre de Jeux 2024

Cette action s'inscrit complètement dans le label Terre de Jeux 2024.  À l'image de cette rencontre, la Région met en place toute l'année des animations sportives faisant intervenir des athlètes de haut niveau auprès des habitants du territoire et des jeunes notamment. Objectifs : mettre plus de sport dans le quotidien des habitants, en faire un vecteur important du " bien vivre ensemble" ou encore changer le regard sur le handicap.

Un commentaire sur “1”

  1. Leullier -

    Merci à Hakim Arezki et Fabrice Morgado, membres de la Team Hauts-de-France, pour cet après-midi de partage. Vous êtes des sportifs exemplaires et je vous souhaite le meilleur pour Tokyo !

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*