Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 20/01/2021
Mis à jour le 21/01/2021

À lire aussi

Fermer

Patrimoine : le fort d’Ambleteuse à la conquête du monde

© association des amis du Fort d'Ambleteuse

Trésor de notre patrimoine régional entretenu par un groupe de passionnés, le fort d'Ambleteuse (62) pensé par Vauban sur ordre de Louis XIV a entrepris des démarches pour entrer à l'inventaire de l'Unesco et vient de lancer une collecte de dons pour achever sa restauration.

C’est un fort, c’est une île à marée haute, et beaucoup plus que cela… Veillant sur la jolie plage d’Ambleteuse (62), le majestueux fort construit par Vauban sur ordre de Louis XIV, le dernier encore debout sur notre littoral, est l’objet depuis deux générations de la passion d’un groupe de bénévoles qui assurent sa restauration et son entretien.

Aujourd’hui, soutenue par la Région Hauts-de-France, l’association des Amis du fort d’Ambleteuse entreprend des démarches pour faire reconnaître ce trésor de notre patrimoine régional par l’Unesco et lui permettre de figurer à l’inventaire de ses sites classés. À la clé, des moyens nouveaux et, surtout, la possibilité de faire rayonner Ambleteuse sur les cartes touristiques du monde entier. "Le fort a toute sa place dans cet inventaire, mais également au sein du réseau Vauban," estime Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France.

De Louis XIV à Bonaparte

Au-delà de son aspect patrimonial et architectural, ce monument a en effet joué un rôle important dans l’Histoire de France. "C'est un élément essentiel de la politique de Louis XIV lorsqu'il a conquis le Nord de la France," explique Jean-Yves Méreau, président des Amis du Fort. Conçu en forme de fer à cheval par l’architecte du roi, ce bâtiment militaire construit de 1682 à 1690 devait permettre en effet de protéger le chantier du grand port de guerre voulu sur le littoral nord de la France par le roi Soleil.

"N'oublions pas que jusqu'à la fin du XVII siècle, l'actuel Nord-Pas-de-Calais ne faisait pas partie de la France. C'est Louis XIV qui, à l'issue de la guerre dite  de dévolution, dont le fort d'Ambleteuse faisait partie du dispositif militaire, a rattaché ce territoire au Royaume," poursuit Jean Yves Méreau. Toujours à vocation militaire et stratégique, le fort d'Ambleteuse sera à nouveau utilisé un siècle plus tard par Napoléon Bonaparte au moment de l’installation du Camp de Boulogne commandé par le général Vandamme, pour servir de base à l’envahissement de l’Angleterre.

Une collecte de dons portée par la Fondation du Patrimoine

Laissé quasiment à l’abandon après la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle les occupants nazis l’avaient réquisitionné, le fort a été racheté pour le franc symbolique en 1967 par un groupe de bénévoles passionnés d’histoire, toujours rassemblés, depuis deux générations, au sein de l’Association des Amis du Fort d’Ambleteuse. Restauré par l’association, le fort abrite aujourd'hui un petit musée qui accueille 6 000 personnes chaque année pour des visites guidées.

Parallèlement aux démarches introduites auprès de l’Unesco, l’association a lancé au mois d’octobre dernier une campagne de collecte de dons pour achever la restauration du fort. Porté par la Fondation du Patrimoine et ouvertes à toutes et à tous, elle est accessible en ligne et tous les dons sont les bienvenus en cette période de crise sanitaire où les visites sont pour le moment suspendues.

Crédits et mentions légales