Toutes les actualités
Publié le 31/03/2017
Formation des demandeurs d'emploi

Emploi : se former pour être embauché

Comment permettre aux demandeurs d’emploi d’accéder rapidement et durablement à l’emploi ? Réponse apportée par la Région : grâce à la formation, adaptée aux besoins des employeurs.

C’est la conséquence directe de partenariats noués par la Région avec les branches professionnelles et plusieurs grandes entreprises implantées dans les Hauts-de-France : les employeurs, qui ont signé des conventions, sont désormais directement associés à la démarche Proch’Emploi. Le dispositif sur-mesure mis en place par la Région, qui fait le lien entre les actifs qui cherchent un travail et les entreprises qui peinent à recruter, est activé pour dynamiser les parcours de formation des demandeurs d’emploi. Une étape indispensable avant leur future embauche.

Employabilité renforcée

Illustration avec Burger King, qui a annoncé un grand plan de déploiement dans les Hauts-de-France. D’ici 2020, 29 restaurants vont passer de l’enseigne Quick à Burger King. Et 10 nouveaux restaurants vont être créés ! Au total, en quatre ans, Burger King compte recruter 2 250 collaborateurs. Le géant américain de la restauration rapide s’est engagé, lors de la signature d’une convention de partenariat avec la Région, à privilégier les demandeurs d’emploi inscrits à Proch’Emploi pour les recrutements nécessaires à son implantation dans les Hauts-de-France.

Dont acte : la Région va financer des parcours de formation dédiés aux différents métiers au sein des restaurants Burger King. Le but est clair : faciliter les recrutements dans les établissements de restauration rapide - PME fortement ancrées localement - et augmenter l’employabilité des demandeurs d’emploi sur les postes proposés.

Les branches professionnelles associées à l’action de la Région

 Autre preuve de la volonté de la Région de faire de l’emploi sa priorité numéro 1 : le lancement d’une dynamique nouvelle pour accompagner les demandeurs d’emploi dans leurs recherches et pour sécuriser des parcours professionnels des actifs. Ici, les interlocuteurs privilégiés de la Région sont les branches professionnelles, qui mettent en avant les métiers en tension et relèvent les besoins de recrutement exprimés par les employeurs.

Dans le domaine de la grande distribution, la Région accompagne donc 96 parcours de formation afin de sécuriser les recrutements des futurs salariés en contrat de professionnalisation. Dans le secteur du BTP : les projets de formation accompagnés portent sur le désamiantage, la pose de compteurs Linky, de la fibre optique, la préparation à l’alternance en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage sur les métiers de menuisier, maçon et couvreur. Au total, la Région cofinance les formations préparatoires à l’emploi pour 211 demandeurs d’emploi.

La formation contre les métiers en tension

Même action avec le secteur de l’intérim, qui a mis en lumière plusieurs métiers en tension, en étroite collaboration avec Pôle emploi, les agences d’emploi et les entreprises utilisatrices. Pour pallier le manque d’opérateurs de production, de monteurs ajusteurs aéronautique, de coffreurs bancheurs ou encore de téléconseillers en intérim dans les Hauts-de-France, la Région participe au financement du parcours de formation de 373 demandeurs d’emploi.

Toujours dans le domaine de l’intérim, la Région a confirmé son partenariat inédit avec Adecco. Pour rappel, la Région a noué une collaboration unique en France avec le numéro un mondial des solutions en ressources humaines dans le but de créer 350 CDI intérimaires. Pour assurer leur futur recrutement, la Région cofinance la mise en place de formations préparatoires opérationnelles à l’emploi collectives.

 

À lire aussi

Avec Adecco, Proch’Emploi monte en puissance

Créer 350 CDI intérimaires supplémentaires


Boucherie : 500 postes à pourvoir

La Région et la profession expérimentent de nouvelles formations pour ...



Des voitures pour ceux qui retrouvent un emploi

Difficile de se déplacer pour travailler quand on n’a plus les moyens...


Partager

Send this to a friend