Toutes les actualités
Publié le 20/04/2017

TPE-PME : un fonds régional de premier secours en cas de difficulté

Baisse de chiffre d'affaires, impayés, "rupture de cash"... La Région se dote d'un fonds permettant des avances de 5 000 à 50 000 euros pour les TPE-PME qui doivent faire face à ces imprévus de la vie des entreprises. Un outil unique en France mis en place avec les Tribunaux de Commerce des Hauts-de-France pour prévenir la disparition de milliers de TPE et sauvegarder l'emploi.

" Quand une entreprise est en difficulté, nous avons trois fois plus de chances de la sauver si nous intervenons au stade de la prévention, le plus en amont possible ". Pour Eric Feldmann, président du Tribunal de Commerce de Lille Métropole, le constat ne fait aucun doute : un nombre important d’entreprises confrontées à des difficultés de trésorerie pourraient être sauvées avec un soutien accordé au bon moment.

De 5 000 à 50 000 euros

Le dispositif  " Fonds de 1er secours " mis en place par la Région, en partenariat avec les Tribunaux de Commerce du territoire, apporte ainsi une solution concrète et directe à cette évidence. Cette mesure va permettre aux entreprises de bénéficier d’une aide sous forme d’avance remboursable de 5 000 à 50 000 euros, dès lors qu’elles seraient confrontées à des difficultés jugées surmontables, dues par exemple à une baisse importante de chiffre d’affaires ou de " rupture de cash ".  "Les Tribunaux de Commerce sont un peu les urgentistes des entreprises malades. Ce fonds d’urgence est ainsi l’outil dont nous avions besoin ", poursuit le président du Tribunal de Commerce.

Une approche avant tout pragmatique

Centré sur les TPE,  ce "Fonds 1er secours" concerne les entreprises jusqu’à 25 salariés, justifiant d’un chiffre d’affaires supérieur à 50 000 € et avec au moins 3 ans d’existence. " Cette mesure va sauver des emplois dans les Hauts-de France ", explique le président de Région Xavier Bertrand, pour qui cette approche " est avant tout pragmatique et affirme la volonté de la Région de s’inscrire dans une démarche d’entrepreneurs ".

Garants du dispositif, de sa confidentialité et de la qualité des projets soutenus, les Tribunaux de Commerce étudieront les dossiers avant de demander à la Région de débloquer les fonds préconisés. " Pas question ici d’être contraint par une structure administrative lourde. Car quand il y a urgence, il faut agir vite et directement " conclut Xavier Bertrand. Dans un premier temps, la Région mobilisera 2 millions d’euros pour alimenter ce Fonds de premier secours.

Pour toute information, les entreprises peuvent contacter le numéro unique mis en place par la Région : 03 74 27 00 27.

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. Patrick Cuvelier -

    Enfin une action concrète et efficace qui permettra en effet de venir en aide au TPE qui sont toujours les parents pauvres des aides publiques.

    pour ces milliers de chefs d’entreprise qui ne comptent pas leurs heures et leurs efforts et qui voient parfois le travail de toute une vie détruit pour un aléa économique.

    Bravo pour cette belle initiative.

Partager

Send this to a friend