Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 22/03/2017
Mis à jour le 01/10/2020

À lire aussi

Fermer

Favi, leader mondial atypique des alliages cuivreux

Depuis les années 1980, la fonderie Favi allie, sans accroc, modèle de management atypique et performance industrielle.

Sérénité et confiance

Une usine qui tourne pratiquement sans chef, des contrôles réduits au minimum, des pointeuses mises au placard, des ouvriers responsabilisés et autonomes travaillant en équipes, des unités de fabrication pour chaque client... Non, vous ne rêvez pas !

Quand Alexandre Lesage parle de Favi à ses anciens camarades de promo, il n’est pas pris au sérieux. "J’ai trouvé ce management très innovant", raconte le jeune homme, ingénieur en mécanique formé à l’ITII de Beauvais.

"Le modèle du management par la confiance, initié par l’ancien directeur Jean-François Zobrist, ne m’a pas surpris car c’était ma 1ère entreprise".

Succès 100% Hauts-de-France

1957 : Favi naît à Hallencourt, dans le Vimeu, le berceau historique de la serrurerie et de la robinetterie en France. A l’origine, l’entreprise familiale se consacre à concevoir et fabriquer des pièces en alliages cuivreux et laiton en fonderie sous-pression.

Au cours des années 1970, la firme picarde entame sa première diversification : elle fabrique désormais des compteurs d’eau et des pièces pour les secteurs électrique, aéronautique et agricole.

Dans les années 1980, Favi prend le virage des fourchettes de boîte de vitesses pour le secteur automobile, en développant un alliage à "haute résistance à l’usure". C’est le moment où elle allie organisation atypique et performance industrielle.

1990 : la fonderie devient n°1 européen de la fourchette de boîte de vitesses assemblée pour véhicules légers et utilitaires.

2002 : Favi lance son rotor en "cuivre surmoulé" pour les moteurs asynchrones industriels à haut rendement et les véhicules électriques. Une innovation qui permet notamment de diminuer la consommation électrique de 3 à 6 % et d’allonger la durée de vie du moteur.

Culture d’innovation

Les 400 collaborateurs de cette PME familiale peuvent s’enorgueillir d’être devenus, à la force du poignet, le leader mondial dans l’injection de pièces en alliages cuivreux.

"La force de Favi repose non seulement sur son organisation atypique à l’écoute du marché et de ses clients, mais également sur sa capacité permanente à innover dans un but simple et partagé de développement durable" résume son directeur Dominique Verlant.

Crédits et mentions légales