Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 11/10/2021
Mis à jour le 12/10/2021

À lire aussi

Fermer

Europe : des fonds pour améliorer la vie des habitants

Entre 2014 et 2020, les Hauts-de-France ont bénéficié de différents fonds européens d’une valeur de 1,43 milliard d’euros pour soutenir des projets locaux qui améliorent le cadre de vie, l’économie et l’écologie. Petit tour d'horizon de projets financés grâce à l'Union européenne.

L'Europe propose différents types de fonds de financement de projets.

  • Les programmes régionaux dont les fonds alloués par l'Europe sont gérés directement par la Région Hauts-de-France en fonction des demandes des porteurs de projets. Il s'agit de fonds pour le développement régional, l'accompagnement des jeunes, l'agriculture, la préservation du climat ou encore de la pêche.
  • Les programmes sectoriels gérés directement par la Commission européenne. Les projets sont généralement sélectionnés sur appels à propositions. La Région accompagne alors des porteurs de projets dans le montage de leur dossier, via le dispositif FRAPPE
  • Les programmes de coopération territoriale européenne qui ont pour objectif de renforcer la cohésion économique et sociale de l’Union européenne en corrigeant les déséquilibres entre les régions. Ainsi les fonds dédiés permettent de financer des projets entre acteurs de plusieurs pays européens.

Lors de la dernière programmation (2014-2020), de nombreux projets ont été financés en Hauts-de-France grâce à ces différents fonds européens. En voici quelques exemples.

Une cité minière réhabilitée

À Bruay-la-Buissière, dans le Pas-de-Calais, la Cité des électriciens, une ancienne cité minière à l'abandon, a été entièrement réhabilitée. Les travaux ont été entrepris dans une démarche de développement territorial durable. Ce nouveau lieu est désormais partagé entre habitants (10 logements sociaux ont été créés), artistes, avec la présence de résidences d'artistes, mais aussi touristes, avec plusieurs gîtes proposés à la location. Le patrimoine et la mémoire collective du Bassin minier sont également mis en valeur grâce au centre d'interprétation. Un projet cofinancé par l’Union européenne avec le Fonds européen de développement régional à hauteur de 2 199 300 euros.

Des coquillettes dans les Hauts-de-France

Solène et Vincent sont de jeunes agriculteurs qui ont créé Graines et pépins. Installés dans la Somme, ils s'engagent pour une alimentation locale, saine et durable. À partir de novembre 2021, ils produiront des coquillettes, tagliatelles ou tortis, fabriquées chez eux grâce au blé de leur exploitation. Un blé adapté à notre terroir et cultivé dans un rayon de trois kilomètres autour de leur ferme. Pour une fraîcheur optimale, le blé sera moulu à la demande en fonction des besoins pour la fabrication des pâtes. Pour ce projet, les agriculteurs ont reçu le soutien de l'Union européenne au titre du Fonds européen agricole pour le développement rural. Une campagne de financement participatif est également en cours pour faire l'acquisition d'un moulin.

Un nouveau centre social

Dans le quartier Saint-Martin de la ville de Saint-Quentin dans l'Aisne, l'Europe, via le Fonds européen de développement régional, a contribué au financement d'un nouveau centre social. Celui-ci permet d'améliorer l'accompagnement des populations vulnérables. Les habitants sont en effet accueillis dans de meilleures conditions et les activités organisées dans des ambiances conviviales afin de favoriser les rencontres et les échanges.

Une maison de santé pluriprofessionnelle

À Creil, dans l'Oise, la maison de santé pluriprofessionnelle Marie Curie a ouvert ses portes en juin 2020. Médecins généralistes, infirmières, sage-femme, podologue, ostéopathes… Elle regroupe 17 professionnels de santé médicaux et paramédicaux, et permet ainsi une offre de soins globale aux habitants. La maison de santé pluriprofessionnelle Marie Curie a été cofinancée par l'Europe dans le cadre du programme opérationnel Feder-FSE pour les Hauts-de-France.

Une nouvelle plateforme pour l'industrie textile

S'adapter aux besoins spécifiques des clients en fournissant de petites séries de vêtements fonctionnels innovants par le biais d’une chaîne d’approvisionnement locale basée dans l’Union européenne : c'est l'objectif du projet FBD_BMODEL. Cofinancé par l'Union européenne via l'appel à projets H2020 et coordonné dans le Nord, le projet a vocation à relocaliser des usines de production textile en France et en Europe, et ainsi, apporter une réponse aux problèmes économiques, sociaux et sociétaux liés aux délocalisations et à la pollution, générés par l’industrie textile.

 

Crédits et mentions légales