Tous les communiqués de presse
Publié le 09/06/2017

Dissolution de la SAEML ORREL

La Région Hauts-de-France relance son soutien à la rénovation énergétique.

Ce matin, vendredi 9 juin, lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires de la SAEML ORREL (Opérateur régional de la rénovation énergétique des logements), a été votée la dissolution immédiate de la SAEML. Un liquidateur judiciaire sera désigné dans les tout prochains jours.

Cette décision a été prise à la quasi-unanimité puisque les actionnaires représentant 91,5% des parts ont voté pour cette dissolution. Les actionnaires des 8,5% restants se sont abstenus. Aussi, aucun actionnaire ne s’est opposé à cette dissolution.

La SAEML ORREL avait vu le jour en novembre 2015, soit à quelques semaines des élections régionales, qui a vu son exécutif renouvelé et surtout à la veille de la fusion de 2 régions.

La Région Hauts-de-France a toujours eu pour objectif de pouvoir proposer à l’ensemble des habitants de son territoire un seul et même dispositif encourageant et accompagnant la rénovation énergétique des logements. Or, la mise en place de la SAEML ORREL ne correspondait ni aux attentes ni aux besoins de la Région, actionnaire majoritaire de la SAEML.

Au terme de 18 mois d’exercice, le bilan de la SAEML n’a pu démontrer son efficacité à démultiplier les actions de rénovation des particuliers ; le nombre de dossiers accompagnés étant de 7 ménages à l’heure actuelle. Cette dissolution entraînera la perte d’emplois des 5 salariés. Il reviendra au liquidateur et à la Région de les suivre et de les accompagner dans leurs démarches. Le liquidateur aura aussi pour mission d’évaluer les actifs de la SAEML et de les proposer à la vente.

La Région Hauts-de-France s’attache désormais au plein accomplissement de sa politique de rénovation énergétique, en lien avec les territoires et collectivités d’ores et déjà mobilisées. Cela permettra aux habitants des Hauts-de-France de bénéficier d’un soutien direct pour des audits énergétiques et pour la réalisation de leurs travaux. Cette politique de rénovation énergétique s’adresse également aux artisans de nos territoires, principaux bénéficiaires de ces chantiers. L’emploi reste plus que jamais au cœur des préoccupations de l’exécutif régional.

Partager

Send this to a friend