Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 19/10/2022
Mis à jour le 19/10/2022

À lire aussi

Fermer

Découvrez l’entreprise IBF H2 qui a créé son premier autocar à hydrogène

Découvrez l’entreprise IBF H2 qui a créé son premier autocar à hydrogène
© Courrier-Picard

Transformer des vieux autocars au gasoil en véhicules de nouvelles générations à hydrogène, c’est le défi qu’a relevé avec succès l’entreprise IBF H2, basée à Hangest-en-Santerre (Somme).

"Retrofiter". Retenez bien ce mot car il est promis à un très bel avenir. Ce nouveau verbe signifie en effet l’action de transformer un moteur thermique fonctionnant aux hydrocarbures en moteur à hydrogène. Et c’est précisément ce défi qu’est en train de relever la petite entreprise IBF H2, fondée à Hangest-en-Santerre, dans la Somme, par Fernand de Sousa, un ancien de l’usine Goodyear d’Amiens.

Une première mondiale

Depuis trois ans, il travaille en effet avec son équipe  à la mise au point du premier autocar "rétrofité " au monde, qui devrait très prochainement être mis en circulation en Normandie par le transporteur Transdev. En attendant son homologation définitive, ce car baptisé Nomad roule déjà à titres expérimental sur les routes de l’Est de la Somme. Et ça marche : plus de 2000 kilomètres ont déjà été effectué sans aucun problème.

Si une dizaine de personnes ont travaillé à la mise au point de ce seul autocar "retrofité" dans le monde, Fernand de Sousa ne cache pas que les développements -et les commandes- attendues dans toute la France vont le conduire à considérablement étoffer son équipe. Au moins trente emplois de mécaniciens et de techniciens et d’ingénieurs sont attendus à court terme.

Portée par le développement de la filière hydrogène

Economique, très peu bruyant et surtout ne rejetant dans l’atmosphère que de l’eau, la solution de l'entreprise Samarienne pour transformer les vieux véhicules en cars de nouvelle génération devrait en effet séduire de nombreux opérateurs. Outre qu’elle s’inscrit pleinement dans la dynamique Rev3 portée par la Région et la CCI Hauts-de-France, la solution d’ IBF H2 bénéficie du développement rapide de la filière hydrogène, dont notre notre Région est leader, et moteur, au plan national.

L'hydrogène, une filière d’avenir

Labellisés « Territoire hydrogène », les Hauts-de-France se placent en tête des régions qui œuvrent pour l’utilisation de véhicules plus propres. Ils l’ont prouvé dès juin 2019 avec l’ouverture de la station de production d’hydrogène à Houdain, dans le Pas-de-Calais, un dispositif qui permet de développer le trafic de bus à hydrogène, non polluants et moins énergivores, une première en France !

Également, la Région est engagée pour le lancement des bus 100% électriques et « made in » Hauts-de-France sur tout le territoire. Avec par exemple, la mise en service de deux véhicules fabriqués par l’entreprise BYD à Allonne et qui desservent la ligne Beauvais-Compiègne.

Crédits et mentions légales