Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 23/05/2017
Mis à jour le 18/09/2017

À lire aussi

Le Canal Seine-Nord Europe passe en mode « Grand chantier »

© Nicolas Bryant - Région Hauts-de-France

Nouvelle étape pour le futur canal à grand gabarit, que reliera par les Hauts-de-France l’Oise au canal Dunkerque-Escaut : la société du Canal Seine-Nord Europe passe à la vitesse supérieure et enclenche une démarche "Grand chantier".

Après la création, place à l'action ! Mise en place le 21 mars 2017, la société du Canal Seine-Nord Europe se met au travail pour l'avenir des Hauts-de-France. Le 16 mai 2017, une première réunion stratégique, organisée à l'initiative de l'État et de la Région, a permis de mettre en avant l'implication de l'ensemble des partenaires (l'Europe, la Région Île-de-France, les Départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme, de l'Oise…) et de donner la feuille de route des travaux à venir.

Pendant le chantier, 10 000 emplois chaque année

La construction du canal à grand gabarit des Hauts-de-France est vitale pour notre économie : d'ici 2050, 45 000 emplois pérennes entre la Seine et l'Escaut devraient être mobilisés autour d'un véritable "hub" logistique. Pendant la période 2017-2025, correspondant au chantier pharaonique du canal, qui va fortement dynamiser les territoires traversés, 10 000 emplois seront générés chaque année.

C'est ici que la société du Canal Seine-Nord Europe intervient : la démarche "Grand chantier", lancée le 16 mai 2017, va permettre de faire de la construction du canal à grand gabarit un levier pour booster l'emploi dans les Hauts-de-France. Coordonnée par l'État, cette dynamique vise à faire du canal un projet de développement économique et d’aménagement du territoire, en maximisant les retombées en terme d'emploi.

Un projet pilote, exemplaire et innovant

Concrètement, qu'est-ce que ça change ? Le chantier va être lancé dès 2017 et les partenaires auront tous un rôle à jouer. Pour le Canal Seine-Nord Europe, la Région sera chef de file de l'emploi - en partenariat avec Pôle Emploi - de la formation des demandeurs d'emploi pour répondre aux besoins des entreprises appelées à participer au chantier, de la construction des plateformes logistiques.

Avec le Canal Seine-Nord Europe, l'ambition de la Région est claire : booster l'emploi et l'activité des entreprises dans les Hauts-de-Faire pour faire de ce futur canal à grand gabarit un projet pilote, exemplaire et innovant.

Pour rappel, le chantier du Canal Seine-Nord Europe comprend :

  • la réalisation d'un canal au gabarit européen "Vb" sur 107 kilomètres, pouvant contenir jusqu’à 4 400 tonnes de marchandises par bateau, soit l'équivalent du chargement de 200 camions
  • la mise en place d'un bassin réservoir
  • la construction de quais à proximité, de plateformes multimodales et d'équipements de plaisance.

 

Pour aller plus loin


Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. VERNALDE JEAN LOUIS -

    Cette connexion avec l’Europe du Nord aura incontestablement des effets positifs sur l’économie de notre région ! transport de marchandises et le tourisme fluvial qui faudra développer.