Toutes les actualités
Publié le 02/04/2020
Masques imprimés en 3D.
© Julien Krizek

Covid 19 : imprimer des visières pour protéger les soignants

Grâce aux imprimantes 3D, les initiatives solidaires se multiplient, notamment pour fabriquer des visières de protection anti-gouttelettes. Focus sur le campus des métiers et qualifications innovation et tourisme du Touquet.

"En temps normal, l'espace d'innovation partagé du campus sert surtout à imprimer en 3D des prototypes de moules à pâtisserie ou d'autres objets culinaires", explique Maude Caucheteux, directrice opérationnelle du campus des métiers et qualifications innovation et tourisme du Touquet.

Mais depuis le 29 mars, les quatre imprimantes 3D, mises à disposition par la Région Hauts-de-France, fonctionnent à plein régime pour un tout autre objectif : "nous fabriquons des visières de protection pour les soignants et des supports pour tablettes ou téléphones portables. Ces supports permettent aux malades trop affaiblis de rester en contact avec leur famille et facilitent le travail des aides-soignants qui n'ont plus besoin de tenir le matériel ou de le remettre en place."

Protéger et faciliter le travail des soignants

Julien Krizek, restaurateur local et partenaire du campus, est à l'initiative de l'opération : "je voyais sur les réseaux sociaux qu'il y avait beaucoup de demandes de fabrication de matériel… J'ai contacté le campus et Thomas Therkildsen le manager du FabLab et ça a commencé très vite ! Nous avons fait une première livraison au centre hospitalier de Montreuil et nous lançons la fabrication pour le personnel soignant qui pourra retirer les visières en pharmacie." À noter que tout le matériel fabriqué peut être désinfecté et donc réutilisé !

Pour Maude Caucheteux, il était naturel de mettre à disposition aussi bien le matériel que les matières premières disponibles : "je ne pensais pas qu'il y aurait de tels besoins ! Hôpitaux, EHPAD, professionnels de santé, etc."

Vous avez une imprimante 3D ? Participez !

Des entreprises se mobilisent également pour proposer ce type de matériels à grande échelle. C'est le cas de Dagoma, à Roubaix, qui a remis en service ses 300 imprimantes 3D pour contribuer à cet élan de solidarité ! Elle produit chaque semaine quelque 20 000 visières qu'elle vend à prix coutant.

Si vous avez une imprimante 3D, vous trouverez sur le site du campus Innovation et tourisme les plans pour concevoir vous-même des visières. "Certaines personnes nous apportent leur production ou la distribuent dans leur réseau proche, explique Maude Caucheteux. D'autres nous donnent des bobines de fil car nous avons besoin de matière première pour pouvoir continuer !"

Si vous êtes intéressés par la démarche, des groupes dédiés existent sur les réseaux sociaux où s'échangent conseils, offre et demandes. Dans l'Aisne, l'Oise, la Somme, le Nord et le Pas-de-Calais.

À lire aussi

Covid 19 : une plateforme nationale pour se rendre utile

Face aux besoins des associations, le gouvernement élargit son appel au...


Covid-19 : entreprises, participez à la lutte

Vous êtes en capacité de produire du gel hydroalcoolique, des masques,...


COVID-19 : à St Omer, Sandrine coud et offre des masques

Pour tenter de ralentir l’épidémie, Sandrine Billaud confectionne et...


Partager

Send this to a friend