Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 26/07/2021
Mis à jour le 26/07/2021

Communiqué de presse : Brexit, la Région Hauts-de-France soutient ses pêcheurs avec un nouveau fonds d’urgence

La Région continue de venir en aide aux entreprises du secteur halieutique des Hauts-de-France, pénalisées par le Brexit. Elle a voté en séance plénière du 20 juillet un fonds d’urgence de 500 000€ pour prendre en charge une partie des frais d’acheminement des productions des pêcheurs vers Boulogne-sur-Mer.

Soutenir l’apport de marchandises

Le choix du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne a directement impacté les conditions de travail des entreprises de pêche des Hauts-de-France. Au-delà de la problématique d’attribution des licences de pêche, la baisse de la ressource - conjuguée au contexte de crise sanitaire - pénalise l’apport sur la criée et l’activité des entreprises de transformation. De plus, suite à la fermeture par le Royaume-Uni des contrôles douaniers du port de Peterhead en Écosse où débarquaient habituellement les hauturiers pour ensuite acheminer le produit de leur pêche à Boulogne-sur-Mer, les armements sont contraints de débarquer et de vendre leur production dans d’autres criées au Danemark, en Irlande ou aux Pays-Bas, au détriment de celle de Boulogne-sur-Mer.

« La zone de Capécure à Boulogne-sur-Mer est la première place de transformation de produits halieutique en France et en Europe. Elle revêt une importance stratégique pour la Région Hauts-de-France et dans l’attente des fonds de la réserve d’ajustement Brexit, la Région s’engage pour maintenir son activité et sa compétitivité » a déclaré Marie-Sophie LESNE, Vice-Présidente de la Région Hauts-de-France en charge de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Pêche.

500 000 euros d’urgence pour 2021

Ainsi, dans le but d’atténuer la perte de compétitivité des entreprises et le risque d’arrêt d’activité dans la filière halieutique, la Région a décidé de mettre en place un fonds d’urgence spécial doté de 500 000€ pour l’année 2021. Via ce fonds, la Région prendra en charge les surcoûts (à hauteur de 80 %, plafonné à 120 000 € par entreprise) d’acheminement subis par les entreprises de pêche. Le différentiel de coûts sera analysé pour des volumes comparables entre 2019 et 2021.

Les demandes peuvent être adressées à pêche@hautsdefrance.fr

La pêche, secteur primordial en Hauts-de-France

La Région agit de façon volontariste pour apporter une réponse régionale d’urgence aux pêcheurs, en attendant que ne soit apportée l’aide structurelle nationale via la Réserve d’Ajustement Brexit. L’objectif étant de soutenir dès à présent les pêcheurs des Hauts-de-France et leurs emplois.
Parallèlement, un plan régional d’actions à cinq ans sera élaboré avec les professionnels de la filière halieutique pour faire évoluer les pratiques de commercialisation des produits (digitalisation, centralisation des apports, traçabilité), valoriser certaines activités (conserveries, congélation) : en résumé pour apporter plus de résilience à la pêche en Hauts-de-France.

Crédits et mentions légales