Toutes les actualités
Publié le 30/04/2020

Communes rurales : les Hauts-de-France mobilisés pour les commerces de proximité

Boulangeries, cafés, restaurants, services de proximités… Avec ses mesures en faveur du maintien des commerces de proximité, la Région se mobilise pour préserver les commerces qui font l’âme - et les emplois - de nos communes.

Au-delà même de la crise sanitaire, la Région se mobilise pour développer et soutenir son économie locale. Avec le dispositif spécifique d’aide au maintien des commerces de proximité, la Région accompagne financièrement les initiatives prises dans les communes rurales pour préserver leur dernier commerce de proximité. Quatre dossiers ont fait l’objet d’un vote le 30 avril.

  • A Epehy, dans la Somme, la construction d’un kiosque à pains au centre du village est aujourd’hui rendue possible grâce à une subvention de 56 000 euros. Ce commerce va permettre la création de deux emplois dans cette commune de 1200 habitants.
  • A Elincourt Ste-Marguerite, dans l’Oise, la participation de la Région, à hauteur de 73 750 euros va permettre d’effectuer les travaux nécessaires au maintien du seul café restaurant de la commune, en particulier pour sa remise aux normes. Là encore, cette opération permettra de maintenir des emplois.
  • Dans l’Aisne, à Chivres-en-Laonnois, village de 380 habitants, le soutien de la Région pour un montant de 80 000 euros, va rendre possible la création d’un espace commercial comprenant une supérette, une boulangerie et des services de proximité dont un relais poste et un point presse.
  • A Bambecque (59), qui compte 747 habitants, la Région participe à hauteur de 192 757 euros (toutes subventions confondues) à la réhabilitation complète de locaux rachetés par la Communauté de Communes des Hauts de Flandre, pour y faire vivre un nouveau café-brasserie-restaurant, ainsi qu’une boulangerie.

Pour chacune de ces opérations, les bénéficiaires se sont engagés à développer leurs activités et à conserver, sans les revendre, ces commerces pour une durée minium de 5 ans à compter du versement du solde de la subvention accordée par la Région Hauts-de-France.

Partager

Send this to a friend