Toutes les actualités
Publié le 12/03/2020

Cinéma : le « feu sacré » des métallos d’Ascoval

Pendant deux ans, le cinéaste Eric Guéret a suivi caméra au poing la lutte emblématique des 300 salariés de l'usine Ascoval dans le Nord. Son film, "le feu sacré" est en compétition au Touquet pour le Figra.

Ascoval. En Hauts-de-France, ce nom n’est pas seulement celui d’une aciérie de Saint-Saulve, dans Nord. Il est devenu le symbole de l’histoire d’une lutte, celle de 300 salariés, des métallos, soutenus par toute une région pour défendre leurs métiers, leurs emplois, leur usine.

C’est l’histoire de ces femmes et de ces hommes que le cinéaste  Eric Guéret a choisi de raconter dans son film documentaire " Le feu sacré", sélectionné en compétition officielle au Figra (Festival international du grand reportage d'actualité et du documentaire de société) au Touquet du 11 au 14 mars 2020.

Pour ce film, la caméra d’Eric Guéret a suivi au quotidien les métallos d’Ascoval, de la chaleur des fours à la lutte sur les barrages routiers,  jusque dans les couloirs de Bercy… Ce feu sacré est ainsi celui qui transforme le métal, en même temps qu’il anime la détermination de ces femmes et de ces hommes qui, rassemblés, ouvriers, direction, responsables syndicaux, ont refusé la fermeture de leur usine neuve, rentable, et porteuse de nouveaux développements.

À lire aussi

27e édition du Figra : les écrans de la réalité

Le Festival International du Grand Reportage d’Actualité et documenta...


Pour aller plus loin


Partager

Send this to a friend