Toutes les actualités
Publié le 20/11/2019

Cathédrale d’Amiens : 8 siècles de génie humain et d’histoire de France

Depuis huit siècles, la cathédrale d'Amiens témoigne en Hauts-de-France de la permanence du génie humain et concentre dans ses pierres une partie de l'histoire de notre pays.

Légère comme de la dentelle, elle défie la pesanteur. Depuis 800 ans, la cathédrale d’Amiens témoigne de la permanence du génie humain à travers les siècles. Ses proportions hors du commun lui permettraient, dit-on, d’abriter deux fois le volume de Notre-Dame de Paris. Pour fêter ses huit siècles d’imposante beauté, celle qu’on appelle "le livre de pierres"  attend plus d’un million de visiteurs autour des nombreuses festivités qui démarreront dès le 22 novembre avec le nouveau spectacle "Chroma", avant le lancement officiel du huit centième anniversaire début 2020.

Deux siècles de travaux et des milliers de bâtisseurs

Au-delà de la dimension religieuse de l’événement, cet anniversaire sera aussi l’occasion de rendre hommage aux milliers de bâtisseurs qui, au sens propre, ont chacun apporté leur pierre, leur savoir-faire et parfois leur secret pour édifier ce chef-d’œuvre unique de l’art gothique dans notre pays.  Plusieurs centaines de corps de métiers ont travaillé pendant deux siècles sur le bâtiment, depuis la pose de la première pierre en 1220 jusqu’au début des années 1400, quand l'édifice a été achevé, à peu de chose près, tel que nous le connaissons aujourd’hui.

S’il fallut 200 ans pour terminer le chantier avec ses deux tours, les façades furent édifiées en une décennie à peine.  Une progression très rapide qui s’explique par l’extraordinaire prospérité d’Amiens au début de ce XIIIe siècle.

Financée grâce au commerce du textile et de la teinture végétale

Nous sommes alors sous le règne de Philippe-Auguste, et la ville profite du commerce drapier avec les Flandres toutes proches. Elle accueille aussi, en particulier à l’emplacement de l’actuel parvis, plusieurs foires de Champagne également toute proche. Surtout, Amiens assure la fortune de nombreuses familles, qui seront de précieux donateurs pour l’édification de la cathédrale, grâce à la culture de plantes à pigments.  La célèbre guède (waide en langue picarde)  est alors utilisée pour la teinture des étoffes exportées en Europe. En signe de reconnaissance, la chapelle de la Vierge au centre du bâtiment est alors dédiée  à "Notre-Dame drapière ".

Un centre politique, économique et social

Depuis l’origine, la cathédrale est aussi le lieu où s’organisent les grands évènements marquant l’histoire du pays. C’est ici, à Amiens, dans l’édifice alors de style roman, que le roi de France Philippe Auguste a épousé Ingeburge du Danemark le 14 août 1193, sept ans avant la pose de la première pierre du chantier gothique.

C'est ici aussi, dans la cathédrale gothique cette fois, que le 23 janvier 1264  le roi Saint Louis est venu rendre un édit célèbre, le "dit d’Amiens"  en faveur du roi d'Angleterre Henri III, contre la rébellion de sa noblesse. Louis XI, Anne de Bretagne, Marie de Médicis, Edouard VII,  Napoléon Bonaparte… Au fil de ces huit siècles d’histoire, de nombreuses personnalités historiques sont passées, à titre officiel, par la cathédrale d'Amiens.

Un concentré de l'histoire de France

C’est donc toute une partie de l’histoire économique, sociologique, politique de notre pays qui se trouve concentrée en Hauts-de-France dans la mémoire des pierres de cet édifice hors du commun.

Berceau national de l’art gothique, les Hauts-de-France comptent au moins six des plus majestueuses cathédrales d’Europe. A l’image de celle d’Amiens, elles sont autant de témoignages de l’influence et du génie de notre région, qui a toujours su mobiliser l’énergie de ses femmes et de ses hommes pour construire et se dépasser.

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

2 commentaires sur “Cathédrale d’Amiens : 8 siècles de génie humain et d’histoire de France”

  1. Logez -

    Très intéressant commentaire sur la plus grande cathédrale de France.
    J’ignorais que Philippe-Auguste s’y était marié.
    Cela donne envie de la revoir.

  2. laurent Bourdin -

    J’adore ce rappel sur l’histoire de cette magnifique cathédrale.S’imprégner de la pierre et du sol et imaginer tout simplement.
    M’installer avec le pied photo serait un bon plan. Merci.

Partager

Send this to a friend