Rechercher dans le site
Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Contenu principal de la page
Article publié le 09/12/2021
Mis à jour le 14/02/2022

Budget 2022 : les habitants et la reprise au cœur de l’action régionale

Le budget 2022 des Hauts-de-France place les habitants au cœur de l’action de la Région.

Offensif pour l’emploi et la protection de chacun, mobilisé pour la relance et le dynamisme de la reprise… Le budget 2022 des Hauts-de-France place les habitants au cœur de l’action de la région. Il se traduit aussi par un haut niveau d’investissement en direction des territoires et de la ruralité.

Soutenir et protéger

La Région aide ceux qui travaillent via une panoplie d'aides directes telles que l'aide à la garde d'enfants, l'aide au transport aux particuliers, l'aide au permis et l'aide En route pour l'emploi. Outre ces aides directes apportées au pouvoir d’achat des habitants, ce budget fait le choix d’être protecteur. La sécurité, en particulier dans les TER et les lycées, sont une priorité. Ces derniers bénéficieront ainsi en 2022 d’investissements en forte hausse (+ 6 millions d’euros).

Le soutien à la santé et à la recherche est également renforcé. 140 doctorants chercheurs seront ainsi directement aidés par la Région. Par ailleurs, dans le prolongement du Ségur de la santé, et afin de répondre aux besoins de ces métiers en tension, une augmentation importante de 11 millions d’euros est actée pour les formations sanitaires et sociales.

Acteur du développement économique

Dotée d’un plan de relance ambitieux, avec de l’argent directement injecté dans les territoires, la Région poursuit sa stratégie d’amplification de la reprise. Tous les dispositifs existants en direction du soutien et du développement de l’activité sont bien sûr maintenus, et la mobilisation s’amplifie avec le soutien de tous les acteurs économiques et des entreprises de toutes tailles, en particulier les TPE, le commerce et l’artisanat. L’année 2022 verra par ailleurs le début de la mise en œuvre du Programme Investissements d’Avenir à hauteur de 6 millions d’euros.  Ce budget se caractérise aussi par un soutien important apporté aux filières agricoles et aux exploitants.

Pilier stratégique de l’activité et de l’emploi, la formation professionnelle bénéficiera de 210 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 182 millions pour le Pacte et le plan de relance en direction des jeunes. L’apprentissage et le soutien matériel et financier accordé aux apprentis des Hauts-de-France poursuivent également leur développement avec un haut niveau d’engagement budgétaire. Au total, pas moins de 970 millions d’euros seront ainsi consacrés à la préparation de l’avenir et pour l’emploi de nos jeunes.

Le secteur essentiel de la culture, durement éprouvé par la crise sanitaire, continuera également d’être massivement soutenu. Le budget culture des Hauts-de-France s’affirme ainsi comme un des plus ambitieux du pays, toutes régions confondues.

Une Région qui se transforme

Région pionnière et en pointe pour le développement d’une économie durable et connectée, les Hauts-de-France poursuivent leur politique d’investissement dans la REV3 (troisième Révolution Industrielle) avec des projets innovants et créateurs d’emplois pour le futur. La Région affirme aussi son soutien massif à l’implantation d’usines de batteries sur son territoire, préfigurant les mutations de son industrie. Forte aussi de ses parcs naturels, dans lesquels elle investit de façon importante tout au long de l’année, la Région Hauts-de-France défend la biodiversité et la nature, porteurs d’emplois pour le secteur du tourisme.

Investir pour demain

Partie prenante fondamentale de la reprise et de la construction du futur, les territoires, qu’ils soient urbains ou ruraux, font l’objet en 2022 d’un effort budgétaire accru, avec une forte hausse (+10 millions d’euros) des investissements pour l’aménagement du territoire, y compris l’aide importante apportée aux habitants pour la rénovation énergétique de leurs habitations. La Région poursuivra également ses investissements auprès des communes pour la rénovation des centres villes et l’attractivité en milieu rural. La préparation de l’avenir passe aussi par la modernisation des transports et l’amélioration des conditions de mobilité des habitants. Plus de 530 millions en fonctionnement et près de 250 millions en investissements y seront consacrés, avec en particulier l’acquisition de nouvelles rames de TER de nouvelle génération.

Sa philosophie en trois questions !

Crédits et mentions légales