Publié le 16/12/2019

Un budget 2020 pour l’emploi, le pouvoir d’achat et le développement de nos territoires

Baisse de la carte grise, le seul impôt régional, des efforts constants en faveur de l’emploi et un coup de pouce à la jeunesse via les lycées et l’apprentissage : telles sont les grandes lignes du budget régional pour 2020.

Avec une nouvelle baisse de la carte grise, seul impôt régional, le budget primitif des Hauts-de-France pour 2020 est entièrement tourné vers l’amélioration des conditions de vie des habitants : soutien au pouvoir d’achat, combat pour l’emploi et maintien d’un haut niveau d’investissement pour préparer l’avenir de chaque territoire. Le budget 2020 marque aussi, en dépit d’un contexte difficile, la poursuite du désendettement de la Région.
Priorité de la Région, la bataille pour l’emploi continue d’être menée en actionnant tous les leviers, de la formation au développement économique. En hausse de 42,3%, le nombre de personnes formées pour trouver ou retrouver un emploi grâce à l’action et au soutien de soutien de la Région franchit la barre des 52 000 personnes, ce qui représente un budget de 330 360 millions d’euros.


Maintien du soutien à l’apprentissage

En dépit de la reprise cette année de l’apprentissage par les branches professionnelle comme l’impose désormais la loi, la Région poursuit par ailleurs son soutien direct au pouvoir d’achat des apprentis et à la modernisation de leurs lieux d’étude. Avec près de 70% d’embauches à l’issue de la formation, l’apprentissage est en effet un levier essentiel du combat pour l’emploi.

Afin de booster la dynamique globale de création d’emplois, la Région a choisi également d’augmenter, de près de 11%, les sommes allouées au développement économique, pour un montant de 117 millions d’euros.

Priorité au pouvoir d’achat

Autre priorité de la Région : le pouvoir d’achat des habitants. En choisissant de doubler le budget consacré aux aides directes des habitants des Hauts-de-France, en particulier celles et ceux qui travaillent, avec la baisse du coût des cartes grises (gratuité totale pour les véhicules propres dans l’ex-Picardie pour un élargissement à toute la région) le Conseil régional affirme son choix de redistribuer du pouvoir d’achat.
Grande région composée de cinq départements, les Hauts-de-France ont également choisi de placer la cohésion de nos territoires au centre des priorités.

Enfin acté, le Canal Seine Nord Europe, infrastructure structurante et fondamentale pour le développement de l’ensemble de notre Région, se voit doté cette année d’un budget de 23 millions d’Euros.


Un coup de pouce pour les transports et les lycées

Avec 745 millions d’euros pour les TER, et 65 millions pour les lignes Paris-Amiens-Boulogne et Paris-Saint-Quentin-Maubeuge/Cambrai, le budget 2020 renforce les transports dans leur dimensions de proximité mais aussi de confort et de qualité de service pour les usagers.

En hausse de 14 millions d’euros cette année, l’investissement pour les lycées (174 millions) permet quant à lui de soutenir l’activité économique au plan local, tout en préparant l’avenir de nos jeunes en améliorant leurs conditions d’étude.

Les grands lignes du budget en un coup d’œil

 

 

Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

6 commentaires sur “Un budget 2020 pour l’emploi, le pouvoir d’achat et le développement de nos territoires”

  1. Nobels jean françois -

    Attention de ne pas spolier les biens de famille pour soit disant UN PLUI. …l’intérêt général qui fait fi du droit de propriété. ….c’est lamentable et vous risquez d’exacerber des bons citoyens qui ont toujours respecté la législation.
    Vous avez eu les gilets jaunes suite à un ras le bol………attention de ne pas provoquer un réveil de ceux qui souvent ne manifestent jamais.

  2. delpierre yves -

    Merci pour vos actions et vos initiatives
    Joyeux Noël 2019 et Belle Année Deux Mille Vingt.

    « Réenchantons un univers désenchanté »
    Eric-Emmanuel Schmitt né en 1960.

  3. Picard -

    Désolé contrairement à ce que la publication de la Région affirme la taxe carte grise n’est pas le seul impôt régional. Il y a également la part régionale de la TICPE (taxe payée à la pompe par les automobilistes) qui est votée chaque année par les Conseils régionaux, notamment la part majorée que le Conseil pourrait très bien décider de baisser !

  4. legrand -

    Monsieur le President Xavier Bertrand vous etes l un des seul en qui on peux faire confiance totale c est tres bien pour notre region
    Presentez vous un jour a la presidentielle vous avez d avance les voies de la famille

  5. DUCHEMIN -

    Je remercie la région pour l’aide au transport dont j’ai bénéficié en 2019 et dont j’apprends qu’elle sera renouvelée en 2020. Cela est un vrai plus pour le pouvoir d’achat.
    Bonnes fêtes de fin d’année.

  6. Ddarnaux -

    rien dans ce budget pour les habitants , les associations , le sport…
    rien pour l’environnement

    tout pour les lobbys et la com

    au travail, svp

Partager

Send this to a friend