Toutes les actualités
Publié le 28/09/2018

Innovation : à Boulogne, la mer comme régulateur de température

Dans le cadre de la stratégie régionale sur la transition énergétique, la Région soutient un projet de thalassothermie destiné aux entreprises du secteur de la pêche dans le Boulonnais (62).

Boulogne-sur-Mer, c'est le premier port français de pêche et de transformation des produits de la mer. C'est, chaque année, 35 000 tonnes de poisson débarquées et 380 000 tonnes de produits transformés. C'est aussi une centaine d'entreprises qui travaillent dans le quartier historique de Capécure.

Pour maintenir la longueur d'avance dont dispose le port nordiste, la Région accompagne un projet de thalassothermie (ou géothermie sur eau de mer) dans le cadre du FRATRI (Fonds régional d'amplification de la Troisième révolution industrielle).

La thalassothermie, un solution d'avenir

La thalassothermie, c'est quoi ? Le concept repose sur l'utilisation de l'eau de mer comme système de chaleur des bâtiments du quartier.

Pompée à proximité du littoral, l'eau (froide) est récupérée dans un échangeur thermique puis transféré dans une boucle d'eau douce (pour la réchauffer ou la refroidir) qui alimente les différents bâtiments. Des pompes à chaleur prennent alors le relais pour desservir les immeubles en chaleur ou en froid.

Un démonstrateur en cours

L'entreprise Norfrigo, spécialisée dans l'entreposage frigorifique, s'est engagée dans la nouvelle étape du projet : tester le démonstrateur qui devrait être mis en place pour concrétiser un peu plus la dynamique.

Les perspectives de mise en œuvre effective pour l'ensemble de la zone de Capécure, si l'investissement arrive à son terme, sont annoncées pour 2020.

Une énergie locale renouvelable

Une telle solution permet de produire localement une énergie renouvelable au rendement performant : 1 kWh électrique consommé peut restituer jusqu'à 4 kWh thermiques. Résultat : cette solution technique offre une efficacité supérieure de 40 % à celle d'une pompe à chaleur sur air.

La thalassothermie s'inscrit comme une des pistes dans le mix énergétique. Elle est particulièrement intéressante dans ce cas précis, les entreprises potentiellement concernées nécessitant notamment d'importants besoins en froid. Voilà pourquoi la Région a décidé de soutenir cette initiative innovante.

À lire aussi

Fourmies, cœur de rev3

Les premières rencontres territoriales de la Troisième révolution ind...


« Faire des Hauts-de-France une région pilote et exemplaire »

Entretien avec Philippe Vasseur, Commissaire spécial pour la revitali...


La Région Hauts-de-France rend hommage à Philippe Rapeneau

La Région Hauts-de-France rend hommage à son vice-président Philippe ...


Partager

Send this to a friend