Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type
Article publié le 20/10/2016
Mis à jour le 01/10/2020

À lire aussi

Livraison à la Région du 100e train « made in Hauts-de-France »

TER Régio 2N

Fabriquée en Hauts-de-France pour les Hauts-de-France,

La centième rame du TER Régio 2N vient d’être livrée à la Région par l’usine Bombardier de Crespin, près de Valenciennes.

Fabriquée en Hauts-de-France pour les Hauts-de-France, la centième rame du TER Régio 2N vient d’être livrée à la Région par l’usine Bombardier de Crespin, près de Valenciennes. Ce train de nouvelle génération composé de 7 voitures à deux étages est le dixième qui sera mis en service sur le réseau régional sur une commande totale de 25.

Un investissement de 339 millions d'euros

Cet investissement représente 339 millions d’euros, au moment où la filière ferroviaire traverse une crise. Avec plus de 2 000 emplois sur son site de Crespin, dont un quart d'ingénieurs, le site Bombardier de Créspin compte parmi les grands atouts de la région pour son ambition de construire l’équivalent d’un "Airbus du ferroviaire" selon la formule du Président Xavier Bertrand.

Devenir au train ce que la région de Toulouse est à l’aviation.

La Région peut compter aussi, à Petite-Forêt près de Valenciennes, sur le site d’Alstom où se trouve l’unique centre mondial du constructeur pour la conception des intérieurs de tous les TGV circulant dans le monde, ainsi que sur un important réseau de laboratoires de recherche.

Elle peut s'appuyer également sur le banc d’essais Cademce unique en Europe à Méaulte, l’institut de Recherche Technologique Railenium à Valenciennes et, bien sûr, le pôle de compétitivité mondial I-trans.

Première région ferroviaire du pays avec 270 entreprises dont les principaux leaders mondiaux et 14 000 emplois, les Hauts-de-France disposent ainsi de nombreuses forces pour devenir au train ce que la région de Toulouse est à l’aviation.