Toutes les actualités
Publié le 25/11/2016
végétal à l’honneur

Le végétal à l’honneur

Le Conseil régional, en partenariat avec la Chambre régionale d’agriculture, a organisé le 9 novembre les États généraux des filières végétales à Lille.

Après les États généraux de l’élevage en juin dernier, le Conseil régional des Hauts-de-France invitait tous les acteurs de la filière végétale au siège de Région à Lille le 9 novembre. Semenciers, agriculteurs, fournisseurs, collecteurs, chercheurs… Près de 250 personnes étaient présentes pour aider et soutenir les agriculteurs mais aussi pour préparer l’avenir.

"Il s’agit aujourd’hui d’élaborer une stratégie régionale de conquête pour cette filière", a déclaré en introduction Marie-Sophie Lesne, vice-présidente en charge de l’agriculture. "C’est important que l’on travaille ensemble pour que la région utilise tous ses atouts et son potentiel", a ajouté Christophe Buisset, président de la chambre régionale d’agriculture.

Une région championne du secteur végétal

La région Hauts-de-France pèse lourd dans le secteur du végétal. Parmi ses atouts, sa position géographique, un marché de 100 millions de consommateurs potentiels dans un rayon de 300 kilomètres, ou encore l’offre logistique importante. La filière végétale peut également s’appuyer sur des entreprises d’envergure comme Bonduelle, Lesaffre ou Roquette, de nombreux centres de recherche et développement et trois pôles de compétitivité.

Le végétal en Hauts-de-France, c’est :

  • Près de 57 000 emplois permanents
  • Plus de 20 millions d’euros de chiffres d’affaires
  • Le leader français en production de 16 spécialités telles que la betterave, la pomme de terre, l’endive ou le blé.

Pourtant la filière connaît de grosses difficultés. L’année 2016 a été marquée par des conditions météorologiques défavorables, ce qui a entraîné une baisse des récoltes de près de 30 % sur toute la filière céréale. Avec la conjoncture économique actuelle, la Région a jugé nécessaire d’accompagner le secteur agricole dans son développement.

Une Région proche, stratège et ambassadrice

"Le rôle de la Région est d’être aux côtés des agriculteurs pour mieux les accompagner et d’utiliser son effet levier pour apporter son aide financière, a expliqué Marie-Sophie Lesne. La Région a aussi un rôle de stratège. Elle doit permettre la construction d’une vision commune en mettant tous les acteurs autour de la table. On peut aussi la qualifier de lobbyiste quand elle essaie d’aligner les normes sur le moins contraignant ou d’ambassadrice quand elle incite à consommer local."

Des propositions concrètes d'actions

Durant la journée, les acteurs de la filière ont participé à quatre ateliers: compétitivité de la filière, qualité des produits, débouchés et commercialisation et formation, recherche et innovation.  Des étudiants d’ISA Lille et d’UniLaSalle Beauvais étaient aussi présents pour apporter un regard neuf et débattre dans les différents ateliers. Beaucoup de propositions très concrètes sont ressorties des ateliers, comme faciliter la simplification administrative, ou encore mieux communiquer pour changer l’image de l’agriculteur auprès des consommateurs.

En conclusion, Marie-Sophie Lesne a annoncé que la Région souhaitait prochainement organiser des États généraux de l’agriculture "au grand complet". "Nous voulons que notre région agricole soit gagnante à tous les niveaux : local, national et à l’export."

À lire aussi

Etats généraux des filières végétales

mercredi 9 novembre 2016 à 9h au Siège de Région


Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*