Toutes les actualités
Publié le 01/02/2019

Valorisons, tous ensemble, le patrimoine des Hauts-de-France !

Les Hauts-de-France regorgent de trésors : des églises, des calvaires mais aussi des châteaux, des fermes, des granges… Notre patrimoine est riche et la Région veut le valoriser, avec des aides dédiées.

Le patrimoine l'une des grandes richesses des Hauts-de-France, et la Région entend bien le mettre en avant, notamment en zone rurale. Problème habituellement rencontré par les propriétaires privés comme les communes qui souhaitent s'engager dans un programme de restauration : les travaux coûtent cher. Voilà pourquoi deux dispositifs d’aide à la restauration et à la valorisation du patrimoine ont été mis en place ou intensifiés pour accompagner la réalisation des projets : l’aide à la restauration du patrimoine rural remarquable non protégé en partenariat avec la Fondation du Patrimoine (depuis 2002) et l’aide à la restauration du patrimoine protégé (depuis 2017).

"Nous avons déjà délibéré le 29 juin 2017 pour étendre à l'ensemble des Hauts-de-France ce soutien au patrimoine rural non protégé et instituer une nouvelle aide au profit du patrimoine protégé, a expliqué François Decoster aux élus régionaux réunis en séance plénière, le 31 janvier 2019. Un triplement des crédits a été voté entre 2016 et 2019, pour une enveloppe passant de 2 millions d'euros à 5,5 millions d'euros. C'est un effort important en faveur du patrimoine régional."

Au secours du patrimoine rural

Les aides lancées en 2017, la Région peut désormais passer à une première évaluation. Et les dispositifs ont été utiles en Hauts-de-France. Pour le patrimoine rural non protégé, 196 opérations ont été menées, pour un montant avoisinant les 7,5 millions d'euros ! Dans le domaine du patrimoine protégé, 7,75 millions d'euros ont été investis dans 14 opérations sur des édifices publics.

Les édifices religieux sont les éléments du patrimoine qui ont le plus bénéficié de coups de lifting, grâce à l'action de la région :

  • 105 églises
  • 8 chapelles
  • 3 presbytères
  • 2 murs de clôture
  • 1 prieuré
  • 1 calvaire

"Nous comptons aussi d'autres éléments bâtis, des habitations, des maisons, des fermes, des longères, ajoute François Decoster. Même deux bâtiments agricoles ont été soutenus, tout comme un moulin et une brasserie."

Des critères ajustés, pour vous

En 2019, les aides de la Région pour le patrimoine rural vont être encore plus efficaces. L'idée est ici de toucher davantage de bénéficiaires, pour valoriser encore plus le patrimoine des Hauts-de-France.

"Nous avons pu évaluer notre politique et proposer des améliorations", confirme François Decoster. Parmi les évolutions : un élargissement de l'aide pour le patrimoine rural non protégé aux communes de moins de 3 000 habitants ; un nouveau seuil de financement pour le patrimoine protégé (entre 150 000 € et 300 000 € d'aides par opération) et une ouverture aux associations ayant délégation du propriétaire public.

À lire aussi

Des aides pour sauvegarder notre patrimoine rural

Moulins, calvaires, fontaines, églises, beffrois, bâtiments industriel...


La Région contribue à restaurer le patrimoine rural

La Région aide les communes et les particuliers à restaurer le patrimo...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Vous souhaitez restaurer votre patrimoine local ? Retrouvez les conditions d’éligibilité sur aidesenligne.hautsdefrance.fr

Vous possédez un patrimoine susceptible d’être subventionné ? La Région peut vous accompagner. Contactez Raphaël COIPEL, Chargé de mission Préservation et Valorisation du Patrimoine
03 74 27 28 29 – raphael.coipel@hautsdefrance.fr

 

Partager

Send this to a friend