Toutes les actualités
Publié le 17/11/2016

Un Institut du monde arabe à Tourcoing

Une antenne de l’Institut du monde arabe ouvre à Tourcoing le 17 novembre. À cette occasion, dix jours de festivités sont organisés, ainsi qu’une exposition d’œuvres antiques et contemporaines.

"Le monde arabe est très présent dans l’actualité, mais toujours de manière dramatique, explique Eric Delpont, directeur du musée de l’Institut du monde arabe à Paris, et commissaire de l’exposition présentée à l’Ima-Tourcoing (59).  Nous voulons en montrer une autre image, beaucoup plus festive plus humaine et plus intime."

Intitulée Le monde arabe dans le miroir des arts, cette exposition est composée d’une centaine d’œuvres, venues de l’Ima-Paris, du musée du Louvre et du musée Eugène Delacroix. Les tableaux, sculptures et tentures, dont certains visibles pour la première fois du grand public, évoquent à la fois l’Orient antique et le monde arabe contemporain.

De l’antiquité aux printemps arabes

L’exposition ouvre sur deux œuvres très différentes : un clou de fondations en terre cuite, datant de 2000 ans avant notre ère, et une tapisserie réalisée par un collectif d’artistes au moment des printemps arabes. "Ces deux œuvres sont un clin d’œil à l’histoire de Tourcoing et du Nord, souligne Éric Delpont. La terre cuite évoque les constructions en brique, et la tenture rappelle l’industrie textile. Cette tapisserie s’intitule Arab spring (printemps arabe). Elle symbolise la joie et l’espoir suscités par les révolutions arabes." Un peu plus loin, une tapisserie plus sombre, symbolise la désillusion.

Divisée en trois parties, l’exposition présente "une terre", "des écritures, une calligraphie" et "des hommes et des femmes". Les visiteurs pourront  découvrir de belles œuvres calligraphiées, dont une stèle funéraire datant du IXe siècle et une grande toile du peintre contemporain Rachid Koraïchi. Les artistes locaux n’ont pas été oubliés et le public régional aura le plaisir de voir une œuvre de Mahjoub Ben Bella. Quelques tableaux de peintres orientalistes sont également exposés, comme Les femmes d’Alger dans leur appartement d’après Eugène Delacroix peint par Fantin-Latour en 1875.

Dix jours de festivités ouverts à tous

Cette première exposition est une préfiguration de ce que présentera l’Institut du monde arabe dans les années à venir. Construite en 1904, l’ancienne école de natation, qui héberge désormais l’Ima, est un magnifique bâtiment de 3500 m2 dont seulement une petite partie est rénovée pour l’instant (700 m2 environ). La rénovation complète, dont l’ancien bassin, devrait être terminée en 2019. Le lieu abritera un centre de langue, une collection d’œuvres et un centre de documentation. Il proposera également des spectacles et des conférences, dans ses propres locaux ou hors les murs.

À l’occasion de son ouverture, l’Ima-Tourcoing organise dix jours de festivités avec, pour commencer, une soirée d’inauguration ouverte au public le 17 novembre jusqu’à 22 heures. Mapping, performances d’artistes, food-trucks... Tout a été pensé pour que l’événement soit réellement festif. Dès le lendemain, la chanteuse Hindi Zahra donnera un concert au théâtre municipal de Tourcoing. Samedi 19, à 20 heures, le théâtre de l’Oiseau-Mouche à Roubaix accueille un spectacle de calligraphie lumineuse. Des concerts de plusieurs groupes de la nouvelle scène arabe sont programmés les jours suivants, ainsi que des conférences, une attraction littéraire, des pièces de théâtre et un conte musical.

 

À lire aussi

L’histoire commence en Mésopotamie

Prolongation jusqu'au 30 janvier 2017 - le Louvre-Lens présente une gra...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

Institut du monde arabe – Tourcoing
9 rue Gabriel Péri
59 200 Tourcoing
www.ima-tourcoing.fr
03 28 35 04 00

Documents téléchargeables

Icon
Programme Ima

Envoyer à un ami