Toutes les actualités
Publié le 19/10/2018

Les transports Houtch carburent au gaz naturel

Houtch, l'entreprise créée en 1965 à Fresnoy-le-Grand (02), convertit sa flotte de camions au gaz naturel et s'équipe d'une station GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) dernier cri. Une démarche révolutionnaire, qui pourrait inspirer tout un secteur.

Elle a tout d'une station essence "classique" : mêmes installations, mêmes pompes, prix affichés en amont des pistes. Pourtant, la station GNV aménagée par l'entreprise Houtch en septembre 2018, en face de son site logistique de Saint-Quentin (02), est bien différente. Ici, les camions font bien le plein… mais en gaz naturel !

Mieux : la station, publique, commence à attirer d'autres transporteurs des Hauts-de-France et même des particuliers. Deux automobilistes, équipés de voitures roulant au gaz naturel, comptent d'ailleurs parmi les fidèles de la nouvelle structure. Une vraie révolution pour le secteur du transport routier et pour l'entreprise des Hauts-de-France, résolument engagée dans la dynamique de la Troisième révolution industrielle initiée par la Région.

Pionniers

Pourquoi se convertir au gaz naturel ? La prise de conscience coïncide avec les travaux de la COP21, en 2015. Alain Houtch, à la tête de l'entreprise familiale, comprend alors qu'il lui faut innover pour répondre aux défis environnementaux et à l'évolution de la demande des clients. Trop souvent pointé du doigt, le secteur du transport routier doit se renouveler et penser à une activité plus responsable. De ce constat naît une idée : faire rouler les camions avec un carburant moins polluant, plus "vert" mais avec la même fiabilité en termes de kilométrage. D'abord envisagé, le passage de la flotte à l'électrique est écarté (temps de charge trop longs, autonomie restreinte) pour laisser la place au gaz naturel pour véhicules (GNV).

"L'investissement important de Houtch a permis de réaliser, dans des délais très courts, une mutation en profondeur, explique Thibaut Bacquet, responsable hygiène, sécurité, environnement de l'entreprise. En deux ans, l'entreprise mis en circulation une vingtaine de camions roulant au gaz naturel. Nous devrions atteindre le triple d'ici trois ans. Soit une flotte de 60 camions en 2021." En termes d'impact, le passage au gaz naturel est déjà une victoire : selon une étude de l'ADEME, la conversion de la flotte permettrait à Houtch de réduire très fortement, par camion, les émissions en CO2 et les particules fines. Des chiffres qui pourraient inspirer d'autres acteurs du transport routier…

Nouvelle dynamique, nouveaux emplois

Aujourd'hui, l'entreprise Houtch a bien grandi et poursuit sa croissance. Le transporteur, qui a commencé à livrer ses premiers clients en 1965 à Fresnoy-le-Grand, accélère. 350 salariés font vivre les différents sites, éparpillés dans les Hauts-de-France : Fresnoy-le-Grand, Saint-Quentin, Ploisy, Soissons, Voulpaix, Fontaines-lès-Vervins, Villeneuve-Saint-Germain (02), Cambrai (59).

La conversion progressive au gaz naturel de la flotte n'est qu'une étape ans la vie de l'entreprise : Houtch prévoit de passer à la vitesse dans les prochains mois. Nouveaux entrepôts logistiques, nouveaux clients… plusieurs dossiers sont à l'étude et devraient être boostés par l'essor de la logistique et le futur Canal Seine-Nord Europe. "D'ailleurs, l'entreprise est toujours à la recherche de nouveaux profils pour occuper des postes à pourvoir", conclut Thibaut Bacquet. L'appel est lancé.

À lire aussi

Faire des Hauts-de-France, la région de la bioéconomie

La Région met en place un master plan de la bioéconomie. Objectif : ...


LaSalle Beauvais carbure à l’ozone

L'institut polytechnique LaSalle Beauvais se dote d'une plateforme de re...


Pour aller plus loin


Infos pratiques

houtch.fr

Partager

Send this to a friend