Voir le dossier
Publié le 30/08/2017

On a tous une raison d’aimer la viande des Hauts-de-France

Les Hauts-de-France dans votre assiette ! Parce que manger local, c’est facile, ça ne coûte pas plus cher et c’est une façon efficace de soutenir nos agriculteurs, nos artisans bouchers et le commerce de proximité, la Région lance une grande campagne de communication pour vous encourager à manger de la viande des Hauts-de-France.

Manger local, c’est essentiel. Nous invitons les consommateurs à changer leurs habitudes, en s’appuyant sur des artisans de grand talent et sur de nombreux labels, gages de qualité. C’est ainsi que tous, nous deviendrons acteurs de notre économie régionale tout en redécouvrant le plaisir de manger de la viande sereinement.” - Etienne Cauchy.

La qualité, le goût

Volailles, lapins, porcs, bovins, agneaux… Les Hauts-de-France comptent de très nombreuses races animales, élevées par des producteurs passionnés. Étienne Cauchy, qui a transmis son exploitation à son fils Sylvain et son cheptel de 150 bovins de race Blanc Bleu à Preux-au-Sart (59), est un ardent défenseur du Manger local. “C’est une évidence : en termes de traçabilité des viandes - je rappelle que notre pays a été le premier au monde à l’imposer -, de réglementation vétérinaire, d’alimentation donnée aux animaux, nos agriculteurs sont exemplaires ! Si vous faites le choix de consommer de la viande des Hauts-de-France, vous agissez pour notre environnement et nos paysages, vous privilégiez des produits de qualité, sains, au juste prix. Et vous êtes assurés de retrouver le vrai goût de la viande.

Décidément, la viande des Hauts-de-France, on a tous une bonne raison de l’aimer !

La filière "Viande" dans les Hauts-de-France, c'est...

  • près de 9 000 emplois*, dont 5 800 dans l’abattage et la transformation et 1 700 dans le commerce de gros
  • 9 945 exploitations  qui participent à la production de viande - élevages bovins, ovins, avicoles (volailles), cunicoles (lapins), porcins...
  • 172 établissements d'activités d’abattage et de transformation de la viande
  • 310 000 bovins élevés chaque année dans la région
  • 22 races locales

*Sources : Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Hauts-de-France

Icon
Zoom sur la filière "Bovin viande" en Hauts-de-France




Les commentaires sur cet article sont désormais fermés. Pour toute information complémentaire, appelez-le 0.800.026.080 ou posez-nous votre question ici.

Un commentaire sur “1”

  1. SELLES -

    Mon mari et moi sommes consommateurs assidus de toutes les bonnes choses que peuvent nous apporter les éleveurs des Hauts de France. Nous apprécions tous les produits de ces éleveurs qui aiment leur métier et nous donnent la joie et le privilège de nous nourrir sainement. Nous les respectons et les admirons c’est pourquoi NOUS N’ACHETONS QUE FRANCAIS. nous refusons tous les produits étrangers ! BRAVO à tous ces éleveurs et BRAVO à Monsieur Xavier BERTRAND qui ne ménage pas ses efforts pour créer des emplois et aider tous les gens méritant.
    madame selles joelle

Partager

Send this to a friend