Toutes les actualités
Publié le 10/07/2018

Tourisme thermal : l’atout bien être des Hauts-de-France

A Saint-Amand-les-Eaux (59), les Hauts-de-France affirment leur volonté de développer le tourisme thermal et signent un partenariat avec la station.   

Grande commune thermale des Hauts-de-France, Saint-Amand-les-Eaux accueille aujourd’hui plus de 10 000 curistes chaque année. Un chiffre qui a été multiplié par 3 depuis la réouverture des thermes en 1996. Il place la station au 17 ème rang sur 90 des villes thermales françaises, dans un contexte porteur où le marché du bien être est en pleine croissance en France : + 7% l’année dernière.

10 emplois locaux pour 100 curistes

Avec en moyenne 10 emplois locaux pérennisés pour 100 curistes, les enjeux économiques et touristiques pour les Hauts-de-France sont de toute première importance. C’est dans cet esprit  que la Région vient de signer son premier contrat de station thermale avec Saint-Amand-les-Eaux, en présence des élus et des représentants de l’Etat.

Objectifs de ce contrat conclu pour 5 ans, et qui s’appuie sur l’ensemble des acteurs publics et privés : développer l’offre touristique et l’attractivité à partir du thermalisme, créer une identité de ville "Santé et Bien-être" et faire de Saint-Amand-les-Eaux un pôle touristique régional de premier plan.

La seule station thermale au nord de Paris

Saint-Amand-les-Eaux, référence nationale du thermalisme et du bien-être, est en effet la seule station thermale au nord de Paris et la seule de la région.

Le thermalisme peut en effet permettre de développer de nouvelles filières touristiques et de redynamiser des territoires ruraux dans le cadre du tourisme de mieux-être, axes essentiels de la politique touristique régionale.

Partager

Send this to a friend