Toutes les actualités
Publié le 04/06/2019

Solitaire Urgo Le Figaro : les Hauts-de-France à nouveau sur les flots

À 38 ans, le Dunkerquois Thomas Ruyant a pris le départ de la Solitaire Urgo Le Figaro et porte, une fois encore, haut les couleurs des Hauts-de-France !

Entre les Hauts-de-France et Thomas Ruyant, c'est une longue histoire ! Enfant, puis adolescent, c'est à Dunkerque qu'il apprend la voile. Il commence la compétition à bord de dériveurs tels que le Laser, ou le First Class 8. Puis en Mumm 30, il découvre le large notamment avec les équipages du Défi Jean Bart puis Courrier Dunkerque.

En 2006, la Région lui attribue une bourse pour sa première traversée de l'Atlantique en solitaire, la Mini-Transat (sur des voiliers de 6,50 mètres) entre la Rochelle et Salvador de Bahia. Une course qu'il gagne en 2009, avant de remporter la Route du Rhum l'année suivante dans la catégorie des Class 40.

Jusqu'au bout du monde

En 2016, Thomas participe pour la première fois au Vendée Globe sur le Souffle du Nord. Il est le premier navigateur de la course à obtenir le mécénat de plus de 200 entreprises et collectivités pour porter ensemble (et anonymement) les couleurs de l'ONG Projet Imagine. Parmi ses soutiens, bien-sûr la Région Hauts-de-France qui a suivi de près son épopée et a notamment permis à ses supporters de discuter avec le marin en direct de l'Océan Indien.

Contraint à l'abandon après 44 jours de course, Thomas Ruyant est bien décidé à prendre sa revanche lors de la prochaine édition en 2020 : "nous construisons un nouveau monocoque de 60 pieds. J’ai vraiment le souhait de faire vivre mes futures aventures à un maximum d’habitants des Hauts-de-France. La région bénéficie d’un littoral d’exception et il me semble important que ses habitants se tournent vers la mer, la Manche, la mer du Nord et-  pourquoi pas ? - autour du globe avec moi."

Un ambassadeur d'exception

Cette année, le skipper a pris le départ de la Solitaire Urgo Le Figaro  (quatre régates pour un total de 2 115 milles nautiques dans l'Atlantique, la Manche ou encore la Mer d'Irlande). Les Hauts-de-France seront portés par la voile de notre marin favori : "nous sommes fiers de répondre présents à l'aube des futurs exploits de cet ambassadeur d’exception", ont salué Xavier Bertrand et Florence Bariseau, vice-présidente en charge des sports.

 

"Je suis très, très attaché aux Hauts-de-France, à Lille, à Dunkerque et à Malo-les-Bains, dont je suis originaire, précise Thomas Ruyant. La Région Hauts-de-France a toujours soutenu mes aventures avec beaucoup d’intérêt et je suis fier d’embarquer les Nordistes et les Picards à bord de mon voilier Advens – Fondation de la Mer sur la Solitaire Urgo Le Figaro à laquelle je vais participer pour la quatrième fois." Une préparation de haut-niveau pour le tour du monde de l'an prochain !

À lire aussi

Thomas Ruyant accueilli à la Région

Le 12 janvier, de retour dans le Nord, Thomas Ruyant a été chaleureuse...



« Le pari est gagné »

La Région Hauts-de-France est fière du parcours de Thomas Ruyant lors ...


Thomas Ruyant en direct de l’océan indien

Un navigateur des Hauts-de-France dans la course du Vendée Globe


Pour aller plus loin


Infos pratiques

lasolitaire-urgo.com

Partager

Send this to a friend