Toutes les actualités
Publié le 01/06/2017

Témoignage : « Grâce à la Région, j’ai enfin pu recruter »

Comment une entreprise des Hauts-de-France peut-elle recruter, lorsqu'elle ne trouve pas de candidats ? Réponses sur-mesure données par la Région : Proch'Emploi, puis Pass Emploi.

Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Gervais Loridan : je suis à la tête d'une entreprise familiale, créée par mon père et basée à Cambrai. Son nom : Sopalor. Nous sommes spécialisés dans le tri industriel et nous travaillons pour les grands groupes de l'industrie du verre, situées dans les Hauts-de-France et en Normandie.

Depuis 2015, nous cherchons à renouveler une partie de notre effectif, mais nous sommes confrontés à deux problèmes : la difficulté de trouver du personnel qualifié dans le Cambrésis avec les partenaires "classiques" au service de l'emploi, et l'impossibilité de financer un cycle de formation pour apprendre à nos futurs salariés les bases de nos métiers.

Quels sont vos besoins actuels ?

Sopalor a besoin de recruter 10 rechoisisseuses. C'est un métier très technique, capital dans notre activité et pourtant méconnu : la rechoisisseuse trie les flacons en verre produits, vérifie sous néon leur qualité. Cela demande de la dextérité, une bonne vue, de la rapidité et de l'endurance : la rechoisisseuse n'a qu'entre 4 et 8 secondes pour faire le tri, pour un cadencement de 500 à 800 flacons par heure, 7 heures par jour.

En 2016, la responsable de la plateforme Proch'Emploi du Cambrésis a souhaité me rencontrer. Et tout est allé ensuite vite, très vite.

Comment la Région vous accompagne-t-elle dans vos projets ?

Gervais Loridan : De façon directe et efficace. La responsable de la plateforme Proch'Emploi du Cambrésis s'est d'abord déplacée dans mon entreprise. C'est la meilleure façon de comprendre clairement mes attentes !

À l'écoute de mes besoins, elle m'a proposé une solution créée par la Région Hauts-de-France : me présenter pour des entretiens d'embauche des personnes intéressées et capables de travailler dans l'entreprise, repérées grâce au réseau Proch'Emploi. Un mois plus tard, je rencontrais les 10 personnes, que je retenais tout de suite pour une formation au sein de l'entreprise.

Après Proch'Emploi, vous utilisez donc Pass Emploi.

 Gervais Loridan : Proch'Emploi m'a permis de trouver des candidates motivées, volontaires et désireuses d'apprendre un métier dans un secteur qui, dans les Hauts-de-France, recrute vraiment. Avec Pass Emploi, j'ai ensuite eu l'opportunité de les former directement au sein de Sopalor.

Aujourd'hui, ces 10 personnes sélectionnées par Proch'Emploi suivent  un cycle de 400 heures de formation, cofinancées par la Région. Et je suis certain d'en recruter 8 à la fin de la formation. Le soutien de la Région est vital pour l'entreprise, mais aussi pour un savoir-faire qu'il faut faire perdurer. Les Hauts-de-France ont une expertise industrielle qu'il est indispensable de sauvegarder et de valoriser.

 

À lire aussi

Dossier Proch’Emploi

Comprendre facilement Proch'Emploi


Les entreprises des Hauts-de-France recrutent !

Une enquête récente réalisée par Pôle Emploi confirme une tendance ...


Proch’Emploi : quand la formation mène à l’emploi

Une formation en alternance dans le domaine des travaux publics a permis...



Pour aller plus loin


Infos pratiques

Sopalor
22, rue du Champ de Tir – 59400 Cambrai
03 27 37 56 80

Envoyer à un ami