Toutes les actualités
    Publié le 11/08/2016
    Rio 2016 - Stuart Dutamby

    Rio 2016 – Stuart Dutamby « La piste, le plus bel endroit du monde »

    Il n'a démarré l'athlétisme qu'à 18 ans, mais quelle ascension pour ce jeune sprinteur ! À force d'entraînement, il atterrit, 4 ans plus tard, sur la piste de Rio pour emmener le relais 4x100 m vers un podium olympique.


     STUART-DUTEMBY-STUDIO-3Stuart Dutamby

    • Athlétisme, Relais 4x100 m
    • Né le 24 avril 1994, à Saint-Germain-en-Laye
    • Club : Lille Métropole Athlétisme / Pôle France INSEP (Paris)
    • Palmarès : vice-champion de France 2016 du 100 m, médaille d’or du relais 4x100 m en 2015 aux championnats d’Europe Espoirs

    Mon meilleur souvenir de sportif

    Ma première sélection avec l’équipe de France pour les championnats d’Europe d’athlétisme en juillet 2016, à Amsterdam. Avec les amis, on décroche la deuxième place. C’est ma première médaille continentale.

    Mon ambition pour Rio

    Passer les tours sans encombre pour espérer ramener une médaille olympique. Je rêve d’être titulaire, de faire partie des quatre qui courront des séries à la finale. On fera, tous ensemble, notre possible pour faire encore mieux qu’à Amsterdam.

    Ma préparation

    Juste avant les ordres du starter, je reste bien droit devant mes “starting-blocks”. Je ne me laisse pas déconcentrer par les éléments extérieurs : je fixe la ligne d’arrivée, que je rêve d’atteindre le plus rapidement possible.

    Mes modèles

    Le rugbyman Johnny Wilkinson. J’admirais son éthique de travail, la force de son mental malgré les blessures, sa volonté de toujours faire mieux, à l’entrainement comme sur le terrain. C’est un exemple.

    Stuart_DutambyMon “déclic”

    La finale du 4x100 m aux championnats du monde de Daegu, en 2011. Devant ma télévision, je vois mon copain de quartier Teddy Tinmar gagner la médaille d’argent avec Jimmy Vicaut, Yannick Lesourd et Christophe Lemaitre. Le lendemain, je m’inscris en club d’athlétisme !

    Mon objet fétiche

    Un bracelet que je porte au poignet droit et qui ne me quitte jamais. Ma compagne possède exactement le même.

    Mon lieu de prédilection

    Une piste d’athlétisme. Quand le corps et le mental sont au top, que les performances suivent naturellement les heures passées à l’entraînement, c’est vraiment le plus bel endroit du monde.

    Commentaires

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    *