Toutes les actualités
Publié le 03/04/2017

Notre Région au travail pour l’économie et l’emploi

Les élus de la Région ont adopté le Schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation, SRDEII. Une feuille de route stratégique pour les Hauts-de-France, au service d'une priorité majeure : l'emploi.

L'adoption du premier Schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation marque un point d'étape fondamental dans l'histoire de la Région Hauts-de-France.

La rédaction de ce document, stratégique pour l'emploi et la croissance des entreprises pour les prochaines années, a été à la hauteur de ce rendez-vous avec l'histoire. En 2016, un premier appel a été lancé à l'ensemble des acteurs socio-économiques des Hauts de France, sur la base d'un fichier de 1800 acteurs, invités à s'exprimer sur différentes thématiques. Dans les mois suivants, une grande concertation publique – à l'image de la concertation culture – avait été menée dans différentes villes des Hauts-de-France : ces réunions, animées autour de la construction d'une région performante, pro-business et attractive, ont rassemblé près de 1 300  acteurs économiques et élus des territoires.

Ces deux phases ont permis de co-construire le Schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation. Ce schéma est porteur d'une nouvelle vision, large et ambitieuse. Résolument tourné vers l’avenir, il est porté par trois grands objectifs : se mettre au service de nos 280 000 entreprises et 1,9 million d’emplois salariés, prôner un développement équilibré des territoires et dynamiser le rayonnement international des Hauts-de-France.

5 dynamiques stratégiques pour notre Région

La stratégie régionale du développement économique est articulée autour de 5 dynamiques stratégiques, animées par la Région. Ces axes majeurs et innovants posent des nouvelles méthodes pour asseoir le renouveau et l'avenir des Hauts-de-France.

Y sont intégrés de nouvelles aides pour les entreprises, des outils d'accompagnement et des réponses sur-mesure de financement pour agir, très concrètement, en faveur des acteurs de notre économie.

C'est une démarche engagée depuis plusieurs années, en lien avec l'économiste Jeremy Rifkin et de nombreux acteurs économiques, pour assurer l'avenir de notre Région. Avec l'adoption du SRDEII, la Troisième Révolution Industrielle passe à la vitesse supérieure.

Portée par un important réseau composé de nos pôles de compétitivité - Matikem-Uptex-TEAM2  (matériaux, textiles, recyclage), Aquimer - IAR (produits aquatiques et industrie et agroressources), I-Trans (transports -, de laboratoires, de plateformes de transfert technologique et d'établissements d'enseignement supérieur, cette dynamique s'appuie sur l'excellence industrielle des Hauts-de-France : 1ère région agroalimentaire, numéro 1 ferroviaire, numéro 2 de l'automobile, dans le top 5 des industries mécaniques et métallurgiques, leader de l'aéronautique…

Parce que notre industrie a de l'avenir et mobilise 500 000 emplois, la Troisième Révolution Industrielle sera activée autour de 4 piliers pour garder un temps d'avance :

  • l'industrie du futur
  • l'efficacité énergétique
  • l'économie circulaire
  • l'économie de la fonctionnalité

Cette dynamique tire profit de la situation stratégique majeure de la Région Hauts-de-France : localisation au cœur du bassin de consommation le plus riche d’Europe, présence d’infrastructures remarquables et multimodales bientôt renforcée par la mise en service du Canal Seine-Nord Europe, maillage routier et ferroviaire idéal pour le transport de marchandises…

Forte de plus de 400 000 emplois dans les métiers du commerce et de la logistique, la Région Hauts-de-France veut aujourd'hui tirer profit de ses multiples atouts pour devenir le hub de la logistique en Europe. Comment ? Par la mise en place de 5 axes de développement :

  • l’Euro-corridor, qui va permettre de lancer de de grands investissements et projets d’infrastructures sur le parcours des deux corridors européens de flux logistiques, du Royaume-Uni à l’Europe centrale et de Rotterdam / Anvers à l’Europe du sud
  • le Canal Seine-Nord Europe
  • la mobilité intelligente, l’Internet des flux, la e-logistique
  • le commerce multi-canal, la digitalisation
  • la Shopping Experience et les nouvelles formes de commerce

La Région Hauts-de-France s'affirme comme leader du secteur tertiaire en Europe ! Les preuves : la présence de nombreuses banques et assurance dans notre Région, mais aussi des entreprises spécialisés dans l’hébergement et l’informatique ou dans les nouvelles filières émergentes comme la cyber sécurité.

Au total, ce sont 450 000 emplois mobilisés, autour de 7 branches professionnelles : la sécurité, l’informatique, les services administratifs, les services juridiques, les fonctions transversales dirigeantes, banques assurances et formation recherche.

4 thématiques sont retenues pour porter la dynamique Welcome EU :

  • la cyber sécurité
  • fintech et la monétique, ou la révolution numérique appliquée aux activités financières
  • les ED Tech, nouvelles technologies appliquées à l’Éducation
  • Euro-place juridique et back office

Vous avez dit Silver Économie ? Cette économie, nouvelle source d'emplois et de développement, est dédiée à l’avancée en âge de nos sociétés. En clair, elle correspond aux nouvelles pratiques – en termes de santé et d'assistance – liées au vieillissement de la population et aux évolutions démographiques. Dans ce secteur en pleine expansion, la Région a un rôle clé à jouer : les métiers de la santé et des services à la personne regroupent plus de 400 000 emplois dans les Hauts-de-France et le marché régional, en essor constant, est estimé à 10 milliards d’euros par an.

Pour faire de la Région Hauts-de-France la leader de la santé et de la Silver Économie, 3 thèmes de développement sont activés :

  • l’e-santé et la m-santé ou les déclinaisons numériques et mobiles de la santé
  • la domotique, l'immotique et les smart data
  • la Silver Économie

Le cœur de cette dynamique, articulée autour du rayonnement des Hauts-de-France : l'image des Hauts-de-France. Le potentiel de croissance de notre Région dans ce domaine est en plein essor : les Hauts-de-France disposent d’atouts culturels et sportifs sur lesquels peut s’appuyer une vraie politique de développement économique en matière de tourisme. La Région peut également s'appuyer sur d'autres forces, en pleine prolifération, qui boostent notre attractivité : le cinéma, l'artisanat, la mode, le design, le numérique…

Cet écosystème regroupe dans notre région 160 000 salariés et 6 branches professionnelles : les métiers de la communication et de l’image, l'hôtellerie-restauration-tourisme, l'alimentation, la coiffure-esthétique, l'animation culturelle et sportive, la création artistique.

La dynamique Créa-HDF a vocation à faire le lien entre les différentes politiques et filières pour porter une démarche ambitieuse d’innovation et d’accompagnement des entreprises autour de 3 piliers :

  • l’image et les industries créatives
  • le numérique, la numérisation et la reconnaissance des contenus
  • l’Experience Economy

La mise en action, c'est maintenant

Pour rendre efficaces, concrètement et rapidement, les 5 dynamiques stratégiques de notre développement économique, 4 plans d'action sont activés. L'idée est de proposer des réponses sur-mesure, les plus compétitives de France, aux besoins des entreprises pour mener à bien la stratégie régionale.

L'objectif : sensibiliser sur l'entrepreneuriat, dynamiser les projets de création-reprise d'entreprises par le biais d'aides attractives, s'appuyer sur des partenariats forts pour faire évoluer l'artisanat, multiplier dans notre Région les initiatives propres à l'économie sociale et solidaire.

Comment ? Par la mise en place d'aides concrètes à l'implantation, au développement à l'international et à l'innovation.

Le Plan Emploi s'appuie sur les dispositifs régionaux, comme Proch'Emploi, pour aider au recrutement, accompagner à la reprise durable d'emploi et agir pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Chaque territoire dispose d’atouts, de potentiels de richesses et de création d’emplois. L’économie des Hauts-de-France se co-construit avec ces territoires, pour réaliser de grands projets structurants : Canal Seine-Nord Europe, Barreau Creil-Roissy, développement des ports...

La Région entend donc accompagner le développement de ces territoires, par des actions concrètes : aides combinées aux entreprises, cofinancement des parcs d'innovation, développement des quartiers prioritaires de la ville et des territoires ruraux, dynamisation de l'attractivité des territoires.

 

Pour aller plus loin


Infos pratiques

« L’adoption du Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation est la conclusion d’un cycle de concertation dans l’ensemble de la Région, a déclaré Karine Charbonnier, vice-présidente en charge des relations avec les entreprises. La richesse des échanges, la dynamique collective qui s’est mise en marche ont été tout à fait passionnants et ont pu aboutir à un constat simple : nous avons tout pour réussir et nous avons la volonté de faire avancer notre Région.« 

Envoyer à un ami